Quelques semaines avant la réédition de son album 'Les Failles' sous le titre 'Les Failles cachées' et deux jours avant un concert "Triple Affiche" qui la verra se produire sur la scène du studio 104 de la Maison de la Radio aux côtés de Malik Djoudi et d'Izïa, Claire Pommet, dite Pomme, est à l'affiche de Pop N' Co.

Lorsque Pomme a appris qu'elle était nommée aux Victoires de la Musique, dans la catégorie Révélation, elle a publié son étonnement sur Instagram, réseau d’images où les ciels sont toujours beaux et les silhouettes souvent parfaites.

Pomme est enfant des tutoriaux YouTube et de ces réseaux sociaux pleins de vies idéales. Elle choisit de chanter le contraire. La preuve, son album s'intitule Les Failles.

Sur la pochette de son disque, ce n’est pas une photo mais un dessin qui la représente : un visage, avec de grands yeux comme un personnage de manga. Un visage qui n’est ni celui d’une gamine, ni celui d’une femme. Pourtant on entend les deux dans sa voix : l’adulte et l’enfant. Claire Pommet, dite Pomme, a 23 ans et elle est à l’aise dans les aigus comme dans les graves. Même si ses textes sont assez, voire très sombres, il y a une détente dans sa voix : Pomme vient de publier un deuxième album et elle chante comme si elle n’avait rien à perdre. Pas de séduction forcée, c’est à prendre ou à laisser. Une fille sans hargne, mais déterminée.

Pomme chante depuis qu’elle a 14 ans. Pour ses débuts, d’autres lui ont écrit des textes : Vianney, Ben Mazué... Aujourd’hui, elle s’est affranchie de beaucoup et décide de tout : c’est elle qui a écrit les paroles, composé les musiques et choisi Albin de la Simone pour arranger et réaliser ce nouveau disque. À l’occasion d’un portrait d’elle dans le journal Libération, Albin de la Simone la décrit ainsi : 

Elle est dotée d’un caractère agréablement tranché qui lui permet d’avancer d’un pas franc. Quitte à donner des coups de boule si le besoin s’en fait sentir.

Sur des mélodies qui semblent sorties d’une boîte à musique, Pomme a le chic pour poser des mots cruels.

Dès la première écoute, les chansons de Pomme ont la simplicité d’une ritournelle. Et l'on découvre le choix précis des sons, petit à petit. Tout ce qui participe d’une signature : un souffle autour de sa voix, comme si elle avait été enregistrée pour une maquette, un claquement de langue qui fait un rythme comme les gosses, l’ambiance d’une cour ou une voix, laissée sur un répondeur et dont on ne distingue pas tous les mots, en-dehors de « Mamie » ou « Bordeaux ». 

  • Légende du visuel principal: 'Les Failles cachées', réédition de l'album 'Les Failles', de Pomme, paraît le 14 février 2020, jour des Victoires de la Musique auxquelles la chanteuse est nommée © Emma Cortijo
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.