À la veille d'une "Soirée pyjama" au cours de laquelle elle donnera un concert depuis chez elle pour France Inter et les réseaux sociaux, Christine and The Queens partage avec Rebecca Manzoni ses conseils musicaux pour tenir le coup et garder le cap après 44 jours de confinement.

Depuis le début du confinement, Christine & The Queens donne rendez-vous à 18 heures, heure française, sur ses réseaux sociaux pour une performance, une conversation, une chanson ou un cours de danse
Depuis le début du confinement, Christine & The Queens donne rendez-vous à 18 heures, heure française, sur ses réseaux sociaux pour une performance, une conversation, une chanson ou un cours de danse © Camille Vivier

Elle ne tient pas en place depuis le début de ce confinement et, même pendant un coup de téléphone, elle est obligée de tourner en rond, comme un fauve en cage, dans son appartement. Pour Christine & The Queens, l'isolement est fécond ; il lui rappelle les premiers temps de sa carrière de musicienne, lorsqu'elle commençait à composer, seule avec son ordinateur. Très productive et très active sur les réseaux sociaux où elle donne rendez-vous tous les jours à sa communauté, elle s'interrompt (presque) le temps d'un appel pour partager son état d'esprit et ses coups de cœur musicaux.

Extraits choisis

Christine & The Queens : « [Ce confinement] me rappelle beaucoup ce que je faisais au tout début, quand j'ai commencé à faire des chansons, parce qu'en fait, je passais mon temps enfermée chez moi, à bidouiller sur mon ordinateur. Mon premier espace de résonance, c'était ma chambre. »

["Fort Alamo", de Jean Louis Murat], je trouve que c'est très lettré, mais ce n'est pas du tout lourd. Il peut y avoir des chansons littéraires qui sont un peu ampoulées, pour lesquelles on sent qu'il y a une espèce de poids de la littérature.

« [Jean-Louis Murat] a une façon très insolente de gérer la tension entre trop et pas assez. Et c'est aussi très sensuel. »

La programmation musicale et les choix de Christine & The Queens

  • Christine & The Queens, "Je disparais dans tes bras", 2020
  • Jean-Louis Murat, "Fort Alamo", 1996
  • Christine & The Queens, "People, I've Been Sad", 2020

Pour aller plus loin

Suivre Christine & The Queens sur Instagram

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.