À l'affiche de Pop N' Co pour la troisième fois grâce à son nouvel album 'The Neon Skyline', Andy Shauf pourrait ainsi décrocher le titre de "chouchou de Rebecca Manzoni". Comment s'y prend-il ? Éléments de réponse en quatre minutes dans cette chronique qui se plonge dans un album-concept.

Andy Shauf est cet artiste capable d’écrire l’une des chansons les plus poignantes qui soient au sujet d'un type qui arrive à une soirée trop tôt et trop bien habillé. Le genre de personnage dont tu te dis que la fête et les filles, pour lui, c’est mal engagé. Le genre de personnage que Rebecca Manzoni a la faiblesse de préférer

L'album s'intitule The Neon Skyline, c'est le nom du bar où beaucoup de scènes vont se passer : boire un coup avec Charlie, le copain toujours en retard, parler de l’important et du futile, être ensemble accoudé·e·s au comptoir et se dire que laisser le temps filer, parfois, il n'y a rien de meilleur.

Depuis le tout premier épisode de Pop N' Co, le 25 août 2014, c’est la troisième fois qu'il est question d’Andy Shauf. Il fut en effet à l'affiche de la chronique à chaque fois qu’il a sorti un disque ! Des disques en groupe, avec ses amis d’enfance sous le nom de Foxwarren, ou en solo. Pour cet album, Andy Shauf a tout fait tout seul : écrit, composé, arrangé et joué de tout. Il est tout seul pour livrer 11 chansons, sans se perdre dans les méandres de ses orchestrations ciselées. Ses morceaux gardent le cap de la simplicité, avec des mélodies évidentes à fredonner.

Depuis le vendredi 24 janvier 2020, Andy Shauf est donc de retour en ville. Tout comme Judy, son ex. Les textes d’Andy racontent leurs retrouvailles plus ou moins ratées. Andy Shauf a le chic pour créer des moments furtifs et mystérieux qui font basculer une mélodie d’une humeur à l’autre. Judy est en ville et les changements de la musique racontent les états de son ancien amoureux : l’obsession, l’inquiétude d’un râteau programmé, l’espérance irraisonnée.

Andy Shauf publie son deuxième album-concept : un disque où l'on retrouve les mêmes personnages de chanson en chanson. Charlie, Judy, Rose, Claire. Il faut bien ça pour parler d’eux avec justesse. Andy Shauf écrit sur tout ce qui leur échappe et qui l’amuse, ou sur ce qui lui brise le cœur : une blague pourrie, un rire trop appuyé, un regard qui n’a pas lieu. 

Existe-t-il un mot pour dire « finesse, humour, pas arrogant, pas mièvre » ? Oui, ou plutôt deux. Cela pourrait se dire « Andy Shauf ». 

The Neon Skyline, c’est le nouvel album d’Andy Shauf. Même si Rebecca Manzoni l'appelle juste Andy, comme elle s'en explique :

Vous me permettrez de l’appeler Andy pour afficher une familiarité totalement fantasmée avec un type que je n’ai jamais rencontré.

  • Légende du visuel principal: 'The Neon Skyline', nouvel album d'Andy Shauf, a paru sur le label ANTI © Colin Medley
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.