Ce matin, Michka nous présente l’album « Two Hands » du groupe Big Thief…

Alors, ne vous exclamez pas trop vite, Ali, non, ce n’est pas un inédit de jeunesse de Patti Smith.

Extrait :  « Not » 

C’est prenant, non ? La voix d’une Américaine de vingt-sept ans, Adrianne Lenker, chanteuse, guitariste et compositrice d’un groupe qui s’appelle Big Thief. Et qui, ça se sent, c’est épidermique, semble animée par une sorte de fièvre. La nécessité vibrante de chanter, en tout cas. Beaucoup se forcent ou font semblant mais quand le vrai truc est là, comment se tromper ? Cette jeune femme du genre dur à cuire, aux cheveux en brosse, ceinture noire de karaté, met depuis environ trois ans toute sa ferveur au service de son groupe, Big Thief. Qu’elle envisage comme une sorte de mission. Et c’est en train de prendre, très vite. Imaginez, cinq jours après avoir achevé cette année l’enregistrement d’un album, UFOF, le groupe a foncé en studio à l’autre bout du pays pour en faire un autre, Two Hands. Aussi Bon. Et qui sort maintenant.

Extrait  « Two Hands » 

« Two Hands », c’est la chanson-titre du nouvel album de Big Thief. Alors d’où sort cette Adrianne Lenker ? Eh bien, déjà, d’un foyer pas ordinaire : deux parents adeptes d’une obscure secte chrétienne. Ils ont déménagé quatorze fois pour évangéliser les zones rurales du Midwest. Alors, comme elle était douée pour la musique, son père l’a carrément retirée de l’école à douze ans pour la faire chanter des mélodies folk et country dans des bars. Ça l’a bien perturbée. À seize ans, elle a décidé qu’elle ne deviendrait pas une seconde Taylor Swift, votre idole, Ali, je sais.

Et qu’est-ce qu’elle a fait, alors ?

Eh bien elle a découvert qu’il existait un autre genre de musiciens, capables de mettre leurs tourments intérieurs en chansons, comme le regretté Elliot Smith. Et Adrianne a décroché une bourse pour étudier la guitare dans une des meilleures écoles de musique des Etats-Unis, le Berklee College of Music de Boston.

Extrait : « Cut My Hair »

Vous l’entendez, elle est un peu comme PJ Harvey, cette Adrianne Lenker, du groupe Big Thief : elle abrite en elle plusieurs voix. Ses trois camarades, dont le guitariste Buck Meek, très très bon, avec qui elle a été un temps mariée, maintenant elle est avec une femme, sont passés par le même remarquable conservatoire. Voici ce qu’elle en dit aujourd’hui : j’ai appris plein de choses, ça oui, mais je me suis surtout rendu compte que l’essentiel dans la musique, c’est ce qui ne s’apprenait pas. Un peu comme le journalisme, au fond, Ali, vous ne trouvez pas ? Big Thief sera en France à l’hiver prochain, le 25 février à Lyon et le 26 à Paris. Et pour vous donner encore envie, je vous invite à fermer les yeux, sauf si vous conduisez, bon, évidemment, et laissez-vous bercer par cette voix.

Extrait : « Paul » 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.