On soulève le capot du morceau “People I’ve been sad” avec son autrice, compositrice, interprète, productrice : c’est Christine And The Queens, au Studio Ferber (au nord-est de Paris).

Christine and the Queens
Christine and the Queens © Getty

People I've been sad figure sur l'album  La Vita Nuova, paru sur le label Because, au printemps dernier.

Un album écrit très rapidement dans un état de grande vulnérabilité et tristesse

Une tristesse dû à la disparition de sa mère alors qu'elle était en tournée, mais aussi à une histoire d'amour très compliquée et la sortie du deuxième album assez éprouvante.

J'ai été très surprise. Je travaillais l'insolence autour de ce deuxième album, mais je pensais que ça allait être une conversation joyeuse sur la réinvention, sur l'audace.

Mais non, l'album et le nouveau personnage proposé par Chris sont mal accueillis en France. Les réseaux sociaux se déchaînent.

J'ai été proche du Knock Out

People I've been sad est donc sa manière de confesser sa tristesse, sans se cacher et avec le plaisir d'être très direct dans les paroles.

J'adore les écritures très écorchées, sans cynisme. Je trouve qu'il y a du courage à plus de cynisme. Dans des époques où le cynisme est vu comme une espèce de démonstration d'intelligence, je trouve que parfois, être très premier degré, c'est aussi vraiment courageux.

Avant de soulever le capot et de révéler les secrets de fabrication de cette chanson, Chris fait une étonnante confession :

Je ne me suis jamais considérée comme une chanteuse. Je pense que c'est parce que je n'aime pas follement ma voix que je la travaille de façon peut être intéressante. J'ai toujours un peu envié les gens qui avaient une voix, soit très marquée avec une signature vocale de malade

Avec les années, la chanteuse a travailler sa voix, l'a musclé et a pris des cours de chant. Elle a ainsi découvert que son instrument était bien plus vaste qu'elle ne le pensait.

la suite à écouter...

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.