Ce matin dans Pop N’Labo, on soulève le capot d’une chanson qui figure sur l’album de Noël de Gonzales : “A Very Chilly Christmas”. Le titre : "Snow is falling in Manhattan", une reprise d’une chanson signée David Berman, parue en 2019. Elle est interprétée ici par : Jarvis Cocker. Et Feist.

Chilly Gonzalez à la ZDF en 2019
Chilly Gonzalez à la ZDF en 2019 © AFP / MALTE OSSOWSKI / SVEN SIMON / SVEN SIMON / DPA PICTURE-ALLIANCE

On est dans le salon d’amis à lui. Un appart en bord de Seine, à Paris. Le voilà. Pantoufles aux pieds. Peignoir de satin à revers vert.  

Chilly Gonzales, musicien. Pianiste en particulier. Son nom, on le trouve crédité sur des disques de Daft Punk. Ou comme arrangeur pour des albums de Philippe Katerine, Jane Birkin ou Charles Aznavour. 

Gonzales vient de s’attaquer à des tubes de Noël qui vont de Jingles Bells à Mariah Carey. En passant aussi par George Michael. 

Dans un livre que Chilly Gonzales vient de publier et qui s’intitule Plaisirs - au pluriel - non coupables” (Editions Flammarion), il raconte sa toute première écoute d’un album de John Coltrane, avec le crooner Johnny Hartman. Et Gonzales écrit :  

Ce n’était pas Coltrane la star. Dans l’album, il semblait n’être qu’un détail. Coltrane dialoguait plus qu’il ne monologuait. Manifestement, cette musique n’essayait pas du tout de m’impressionner. Elle me laissa d’ailleurs de marbre. C’était quoi ce truc à chier ? ” Et peu plus loin, Chilly Gonzales rapporte que le tout premier ingénieur du son avec qui il a bossé l’avait surnommé “Monsieur branlette”. 

Chilly Gonzales sera en concert sur France Inter dans le cadre d’une triple affiche qui compte Prudence et François And The Atlas Mountain. Ce sera le lundi 21 décembre. Entre 21h et 23h. 

_"A very chilly christmas"_, le nouvel album de Chilly Gonzales, est sorti le 13 novembre 2020 chez PIAS.

L'équipe
Thèmes associés