Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent Hervé Salters, alias General Elektriks, à l'occasion de son prochain passage à la Maroquinerie de Paris.

Hervé Salters (à gauche) et Jessie Chaton (à droite) des General Elektriks pour la Fête de la Musique, à Central Park (21 juin 2016, New York, Etats-Unis)
Hervé Salters (à gauche) et Jessie Chaton (à droite) des General Elektriks pour la Fête de la Musique, à Central Park (21 juin 2016, New York, Etats-Unis) © Getty / Jack Vartoogian

De l'eau a coulé sous les ponts depuis "Raid the radio", en 2009. Hervé Salters n'a pas renié les sonorités soul et la lumière qui caractérisent General Elektriks, mais dans le monde qui élit Trump et laisse Marine Le Pen se qualifier au second tour de la Présidentielle française, il a décidé de prendre à bras le corps son rôle d'artiste. Il y a quelques jours, il révélait le clip de "Amour über alles", chant politique plus que chanson d'amour, contre la "peur" et la "haine" qui hantent l'Occident. Vaguement rétro et pourtant résolument moderne, General Elektriks nous a offert en début d'année un album délicieusement pop, Carry No Ghost. Il vient nous le présenter dans les studios de Popopop...

► En tournée dans toute la France, General Elektriks se produira sur la scène de la Maroquinerie de Paris, les 6 et 7 décembre, et au festival Les Aventuriers de Fontenay-sous-Bois le 20 décembre. Toutes les dates sont à retrouver sur la page Facebook de General Elektriks !

Pour vous, General Elektriks, c'est quoi la pop culture ?

C'est quelque chose qui a commencé avec Chuck Berry, Elvis, Little Richard... C'est le déhanchement d'Elvis, les Beatles qui secouent la tête... C'est un phénomène majeur malheureusement pas toujours respecté comme tel. J'ai la sensation que la culture populaire en France n'est pas forcément pop. Aux Etats-Unis, les gens partagent vraiment la musique, le cinéma : c'est un bien commun.

La "pop-list" de General Elektriks

Le livre culte : Sweet Soul Music : Rhythm & Blues et Rêve Sudiste de Liberté, de Peter Guralnick (2016)

Le film culte : L’Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau (1927)

La chanson culte : "Ponta de Lança Africano (Umbabarauma)" de Jorge Ben, extrait de l’album África Brasil (1976)

La série culte : Le Prisonnier, créée par George Markstein et Patrick McGoohan (1967-1968)

Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.