David Dufresne rend la vie au "New moon", un cabaret culte de Pigalle qui a marqué sa jeunesse. Cécile Guilbert évoque le pape de la pop culture, Andy Warhol.

Andy Wharhol en 1974 avec à son bras Grace de Monaco
Andy Wharhol en 1974 avec à son bras Grace de Monaco © Getty / GIRIBALDI

Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent :

David Dufresne, Antoine de Caunes et Cécile Guilbert
David Dufresne, Antoine de Caunes et Cécile Guilbert © Radio France / F. Leroy

David Dufresne

J’ai la nostalgie brève et joyeuse, je ne veux pas sombrer dans le c’était mieux avant...

David Dufresne et Antoine de Caunes
David Dufresne et Antoine de Caunes © Radio France / Fanny Leroy

Ex-journaliste de Libération, David Dufresne est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages. Il a également signé plusieurs web-documentaires fuit d’enquêtes très minutieuses, notamment "Prison Valley" (2010) et "Fort MC Money" des écritures qui privilégient une implication du spectateur… En 2017 il développe une application mobile payante sous forme de jeu en temps réel où l'internaute incarne un agent de la DGSI chargé de surveiller le Front national à la manière des « livres dont vous êtes le héros ». Son dernier livre "New moon" dresse le portrait d'un club mythique situé au 66 rue Pigalle sur plus d'un siècle.

1986. David Dufresne a 18 ans et débarque à Paris : le New Moon est un minuscule cabaret, le plus grand des petits clubs rock. Pour l’auteur, le centre du monde, le refuge de ses nuits, son maintenant. Trente ans plus tard, il raconte avec minutie et poésie les différentes vies et métamorphoses du lieu. La musique claque, les époques s’entrechoquent. C’est total Pigalle, carrefour de la jeunesse joyeuse et du no future tonitruant.

Cécile Guilbert

Ce qui m’intéresse chez Warhol c’est sa bizarrerie, plus que sa production artistique. Il a capté avant les autres le virage de l’art vers le buziness

Cécile Guilbert est une essayiste, romancière, journaliste et critique française. Auteur de "Warhol spirit" paru chez Grasset en 2008, elle éclaire pour nous les polaroids du pape de la Pop culture rassemblés dans un beau livre qui parait aux éditions Taschen : "Andy Warhol, polaroids 1958-1987".

Cécile Guilbert: Je pense que prendre constamment des photos c’est mettre un écran entre soi et les autres.

Le dernier livre de Cécile Guilbert paru aux éditions Grasset en février 2017 s'intitule Les Républicains.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.