À l'occasion de la sortie du film "Mademoiselle de Joncqières" réalisé par Emmanuel Mouret, Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent le marquis des Arcis alias Edouard Baer.

Edouard Baer présente Madame de Joncquières
Edouard Baer présente Madame de Joncquières © Getty / Pascal Le Segretain

Depuis la rentrée, il vous fait vous endormir chaque dimanche avec son émission Lumières dans la nuit, en direct du Belair, le bar de la Maison de la Radio, de 22h à minuit. Si cette année, il se couche tard le dimanche, l'an dernier il se levait tôt tous les jours de la semaine pour réveiller les auditeurs de Radio Nova

Aujourd'hui, il est également à l'affiche du dernier film d'Emmanuel Mouret, Mademoiselle de Joncquières au coté de Cécile de France. Un film en costume dans lequel il interprète le rôle du marquis des Arcis, un marquis libertin qui se lasse de sa relation avec Madame de La Pommeraye. Celle-ci va alors mettre en place un plan machiavélique pour se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières. 

Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent aujourd'hui le comédien, animateur, scénariste, réalisateur et producteur : Edouard Baer

Il est né en 1966 à Paris dans un milieu bourgeois. Son père était un énarque gaulliste qui a notamment siégé à la Cour des comptes. Son grand-père était lui résistant. Son père, passionné d'art possédait également une brocante. Il est également le petit-neveu de l'écrivain et parolier René Baer qui a notamment écrit la chanson « La Chambre » interprété par Léo Ferré. 

À 18 ans, il entre au cours Florent où il est l’élève d’Isabelle Nanty. Il démarre à la radio huit ans plus tard, sur Radio Nova après avoir fait la rencontre d’Ariel Wizman avec qui il co-animera “La Grosse Boule”. Une émission dont le principe est simple : les compères noctambules, à la fin de leur soirée, entraient dans les studios de Radio Nova et commençaient l'émission. 

L'année suivant, ils sont repérés par Alain De Greef et arrivent sur Canal+ au commande d'une émission de faux documentaires parodiques : « à la rencontre de divers aspects du monde contemporain ayant pour point commun leur illustration sur support visuel. »

Entre 1997 et 1999, il continue cette fois seul sur Canal+, dans “Nulle Part Ailleurs” avec une chronique au titre toujours aussi concis : « Le Centre de visionnage de l'émission Nulle part ailleurs sur la chaîne Canal plus, dans le but de contribuer à son amélioration dans la mesure où il y aurait lieu de le faire » : 3 minutes d’improvisation avec une troupe de comédiens à la fin de l'émission. 

La pop liste d'Edouard Baer 

  • Le livre : De si braves garçons, écrit par Patrick Modiano 
  • Le film : Quoi de neuf, Pussycat ?, réalisé par Clive Donner (1965)
  • La série : Arsène Lupin, avec Georges Descrières
  • La chanson : "Avec le temps", de Léo Ferré 

La pop culture selon Edouard Baer :

Pour moi pop, c'est juste entre élitiste et vulgaire. 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.