Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent Nicolas Mathieu et Pierre-Henry Gomont qui signent le très bel album jeunesse "La Grande Ecole" (Actes Sud Junior). Pierre-Henry Gomont en solo publie également "La Fuite du cerveau" chez Dargaud.

Nicolas Mathieu, Goncourt 2018
Nicolas Mathieu, Goncourt 2018 © Radio France / Anne Audigier

L'écrivain Nicolas Mathieu et le dessinateur Pierre-Henry Gomont s'associent pour nous raconter et illustrer la vie d'un père et de son fils qui découvrent la vie à deux, quand les parents se séparent. La Grande école paraît chez Actes sud Junior

Le jour de la rentrée approche et le père regarde son fils prendre le chemin de l’école pour la première fois… Cet album se clôt sur une déclaration d’amour au petit garçon, faite par un père qui l’observe grandir chaque jour, impuissant à retenir le temps qui passe, le temps qui lui "échappe comme du sable entre les doigts". 

Pierre-Henri Gomont et Nicolas Mathieu seront en signature ce soir à la librairie des Arpenteurs rue Choron Paris 9ème ce soir à 19h. 

La pop liste de  Nicolas Mathieu 

  • son livre culte : "Les Contes de la folie ordinaire" de Charles Bukowski 
  • son film culte : Rocky réalisé par John G. Avildsen et écrit par Sylvester Stallone
  • sa chanson culte : "Sound of silence" par Simon and Garfunkel 
  • son personnage de série tv préféré : Tony Soprano des Soprano

Le son qui lui évoque la pop culture : 

L'intro horrifique de Thriller

La pop liste de Pierre-Henry Gomont 

  • son livre culte : "Ma vie mal dessinée" de Gipi
  • son film culte : Merci la vie de Bertrand Blier
  • sa chanson culte : "Watch her disappear" de Tom Waits
  • son personnage de série tv préféré : Michael Scott de la série The Office
  • Le son qui lui évoque la pop culture : 

Le tchi tchaaa du générique ciné de canal plus

Pierre-Henry Gomont publie également chez Dargaud "La Fuite du cerveau"

Après le succès de Pereira Prétend et de Malaterre, Pierre-Henry Gomont change de registre. Il nous entraîne dans un road movie fantaisiste et drolatique, inspiré par la véritable destinée du cerveau d'Einstein. 

Le 18 avril 1955, Albert Einstein passe de vie à trépas. Pour la science, c'est une perte terrible. Pour Thomas Stolz, médecin chargé de l'autopsie, c'est une chance inouïe. Il subtilise le cerveau du savant afin de l'étudier. S'il perce ses mystères, il connaîtra la gloire...

Aller plus loin 

La playlist de l'émission : 

  • "Selfless" / The Strokes 
  • "My Lady héroïne" / Serge Gainsbourg 
  • "Can't put it in the hand of fate" / Stevie Wonder 
  • "The Sound of silence" / Simon & Garfunkel 
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.