Le dessinateur et le scénariste de leur nouvelle bande dessinée "14 juillet" publiée chez Casterman étaient les invités de l'émission.

Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent le chouchou BD de Popopop : Bastien Vivès, accompagné du co-scénariste Martin Quenehen à l'occasion de la parution de l'album "Quatorze juillet" (Casterman). 

Quand Jimmy, un jeune gendarme, rencontre Vincent, un peintre qui vient de perde sa femme dans un attentat, il décide de les prendre, sa fille Lisa et lui, sous son aile. Mais peut-on sauver les gens malgré eux ? Et dans quelle mesure est-il forcément juste de vouloir jouer les justiciers ?  

Dans ce polar contemporain, Bastien Vivès et Martin Quenehen dressent le portrait de personnages déboussolés qui cherchent à donner un sens à leur existence dans une France traumatisée, à la fois paranoïaque et divisée.Martin Quenehen

On a créé avec le personnage de Jimmy, un Bruce Willis dans un film de Rohmer". 

C'est une histoire de la violence à la française, une histoire des violences. 

Bastien Vivès : 

C'est un American Sniper à la française. 

La pop culture selon Bastien Vivès : 

C'est une trottinette électrique avec un auto-collant Marvel. 

La pop culture selon Martin Quenehen : 

C'est Maître Gims devant Le Radeau de la Méduse ou alors c'est Bastien Vivès engloutit dans une BD.

La pop liste de Bastien Vivès 

  • Son livre culte : toute l'oeuvre de H.P. Lovecraft 
  • Son film culte : Les Choses simples de Claude Sautet 
  • Sa chanson culte : "Elle me dit" de Stephan Eicher et Philippe Djian 
  • Sa série tv culte : Seinfeld série créée par Jerry Seinfeld en 1989.   

La playlist de l'émission

  • FKA Twigs / "Fallen Alien" 
  • Stephan Eicher / "Je n'attendrai pas"
  • Alabama shakes / "Don't wanna fight" 
  • Kenzo Saeki / "Harley Davidson" 

Aller loin avec "Comment j'ai dessiné "14 juillet", la leçon de dessin de Bastien Vivès" 

LIRE Bande dessinée, « 14 juillet » de Bastien Vivès et Martin Quenehen : c’est l’histoire d’un flic…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.