Antoine de Caunes reçoit les auteurs Denis Robert et Olivier Silberzahn dans le cadre d'une émission spéciale portant sur l'intelligence artificielle.

Denis Robert
Denis Robert © AFP / FRANÇOIS LOOCK / Citizenside

" Popopiennes, popopiens, et tous les autres aussi, bonjour. Aujourd’hui n’est pas tout à fait un jour comme les autres. Certes, on pourrait faire cette remarque en parlant de n’importe quel jour qui n’est jamais tout à fait comme les autres, puisqu’il est admis que les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
  Eh oui, après la pluie, le beau temps, comme le disait si joliment la Comtesse de Ségur dans son livre “Après la pluie le beau temps”, titre qu’elle pour lequel elle finit par se décider après une vie entière consacrée à l’observation des variations et des caprices de la météorologie.
   Enfin bon, aujourd’hui n’est pas tout à fait un jour comme les autres, parce que ce soir, les Rolling Stones inaugurent une nouvelle salle de spectacle, en banlieue parisienne, la U Arena.
    La U Arena ainsi baptisée en raison de la disposition des gradins, en forme de lettre U, a été conçue pour accueillir des concerts et des évènements sportifs, à la différence des stades, conçus, eux pour accueillir des évènements sportifs, et éventuellement des concerts où le son est généralement tellement dégueulasse qu’on se croirait dans un évènement sportif. Elle pourra accueillir 40.000 spectateurs.
    Ce soir, donc, les Rolling Stones, et leur tournée No Filter. 248 balais au compteur si l’on additionne les âges respectifs de Mick, Keith, Ron et Charlie. La preuve donc que le rock conserve et nous permet, à nous tous qui l’aimons depuis toujours, et qui nous étions résignés à un futur de gateaux de riz, de déambulateurs, de steradent, de cols de fémur et autres couche-culottes, de redresser fièrement le menton.
   Certes, les places sont chères, et il nous aura fallu renoncer à nos assurances obsèques pour aller voir, sans doute pour la dernière fois, les pierres rouler, mais enfin, on y va. Compte rendu ici-même, demain, dans Popopop."
                                                                          Antoine de Caunes 

L'Intelligence Artificielle (IA) est la science dont le but est de faire faire par une machine des tâches que l'homme accomplit en utilisant son intelligence. La terminologie - malheureuse! - d'Intelligence Artificielle est apparue en 1956.  

Antoine de Caunes, accompagné de Charline Roux, font entrer l'Intelligence Artificielle dans la Pop-Culture avec l'aide de Denis Robert et Olivier Silberzahn, respectivement auteurs de Rapports humains (paru chez Julliard) et Journal d'un nageur de l'ère post-Trump (éditions Maurice Nadeau).

  • Denis Robert est écrivain, journaliste et plasticien. Rapports humains, roman distillant des indices autobiographiques, est l'histoire d'un homme nativement intranquille. Il y est question d’intelligence artificielle et d’amours anciennes, de résurgences d’enfance analogique et de robotisation fatale, de petites madeleines mosellanes et d’accélération numérique planétaire.
  • Olivier Silberzahn, est nageur et ingénieur polytechnicien. Travaillant depuis près d'un quart de siècle pour de grandes sociétés informatiques, françaises et internationales, il s'est récemment spécialisé dans le domaine du Cloud et du Big Data.  

_"Silberzahn, c'est Voltaire réincarné dans le corps de Manaudou."  _L'obs

Puis, dans une seconde partie d'émission, Guy Birenbaum, venu traiter de déconnexion dans le cadre de la parution d'un Petit manuel pour dresser son smartphone (éditions Mazarine).

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.