Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent l'écrivain et chroniqueur Frédéric Beigbeder qui publie quatre-vingt dix neuf de ses chroniques aux éditions de l'Observatoire sous le nom "La frivolité est une affaire sérieuse".

Frédéric Beigbeder, écrivain, critique littéraire, animateur de télévision et réalisateur français, créateur du prix de Flore et directeur de la rédaction du magazine "Lui"
Frédéric Beigbeder, écrivain, critique littéraire, animateur de télévision et réalisateur français, créateur du prix de Flore et directeur de la rédaction du magazine "Lui" © AFP / Valery Hache

Frivolité, nom féminin : caractère de ce qui est léger, sans constance ni sérieux. Telle est la définition que nous donne le dictionnaire Larousse. C'est de cela que vient nous parler Frédéric Beigbeder ce matin. De frivolité, pas du Larousse.

Car comme le dit le nom de son nouveau livre, La Frivolité est une affaire sérieuse (L'Observatoire, 2018). Il y publie pas moins de 99 chroniques toutes plus frivoles les unes que les autres. Frédéric Beigbeder joue à domicile aujourd'hui puisqu'il est chroniqueur depuis trois ans dans la matinale de France Inter.

Pour vous, c'est quoi la pop culture ?

C'est toute la culture qui n'est pas sur France Culture. C'est l'idée de se dire que la culture n'est pas seulement réservée à l'élite.

La "pop-list" de Frédéric Beigbeder

  • Le livre culte : La série des San-Antonio, pseudonyme de Frédéric Dard, 175 romans publiés entre 1949 et 2001
  • Le film culte : Cold war, de Pawel Pawlikowski (en salles le 24 octobre)
  • La chanson culte : "Cowboy" de Randy Newman (1968)
  • La série culte : "Amicalement vôtre", de Robert S. Baker (1971-1972)

Programmation musicale de l'émission :

  • Alunageorge – "Superior Emotion" (2018)
  • Randy Newman – "It's Money That I Love" (1979)
  • Rihanna – "Umbrella" (2007)
  • Messieurs Richard de Bordeaux et Daniel Beretta – "La Drogue" (1968)
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.