A l'occasion de la journée spéciale BD sur France Inter, Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent le créateur de "The Walking Dead" Robert Kirkman. En fin d'émission, la nouvelle sensation pop Jonathan Krego.

Robert Kikman
Robert Kikman © Radio France / Christophe Abramowitz

Il est un des scénaristes de BD les plus prolifiques et les plus célèbres du monde. Sa série à succès The Walking Dead a été l'un des plus gros succès de la bande dessinée mondiale, lue par des millions de personnes et adaptée pour le petit écran sur AMC aux Etats-Unis (à voir sur OCS en France). Une série phénomène pour une BD phénomène. The Walking Dead c'est pop et c'est donc dans Popopop

Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent la star de la BD Robert Kirkman. 

Le pop portrait de Robert Kirkman

Robert Kirkman est une légende de la BD, un des scénaristes les plus adulé des sa génération, dont le tube planétaire est bien entendu "The Walking Dead" (adapté en série TV avec le succès que l'on sait). 

Sa détermination n'a d'égale que ses capacités de dissimulation (c'est un compliment !) (et c'est assez logique pour un scénariste) puisque la petite histoire veut que ce jeune d'alors 24 ans ait réussi à embrouiller les futurs éditeurs à qui il venait présenter ses premières planches de The Walking Dead. Les éditeurs trouvaient qu'une histoire de zombie, au premier degré, sans plus produit, ne marcherait pas. Effronté, il leur a alors raconté qu'il rajouterait des aliens dans l'intrigue... 

La pop liste de Robert Kirkman

  • Livre : Savages Dragon d'Erik Larsen (Delcourt) : un humanoïde à peau verte doté d'un facteur autoguérisseur, très intéressant quand on est officier de police et qu'on combat les criminels mutants de Chigago.
  • Film : Le grand saut des frères Coen : à noter qu'il aurait pu s'appeler Le grand sot puisque le film raconte comment le conseil d'administration d'un empire industriel décide de nommer un idiot à sa tête afin que les actions chutent et qu'il puisse les racheter à bas prix. Raté. "Je pourrais le revoir 1000 fois sans jamais m'ennuyer !" commente Robert Kirkman.
  • Série : The Wire par David Simon (HBO) : immersion dans la vie des flics et des criminels de Baltimore. "Il faut savoir que nous sommes dans un monde où nous sommes quasiment tout le temps sur écoute, que ce soit nos téléphones ou nos autres appareils [...] La vie des gens, souvent, est très ennuyeuse, mais je ne sais pas si je travaillais chez Amazon je mettrais Brad Pitt sur écoute, pour voir" estime-t-il.
Robert Kirkman sur le plateau de "Popopop"
Robert Kirkman sur le plateau de "Popopop" © Radio France / Christophe Abramowitz

Extraits de l'entretien avec Robert Kirkman

  • Comment se sent-on quand on met le point final à une saga longue de 16 ans ?

RK : "J'étais terrifié, figurez-vous. Games of Thrones venait de se terminer aux USA, et c'était une fin assez clivante, il y a des gens qui se sont plaint. Je me suis dit "Je viens de ruiner ma carrière". Mais les gens ont plutôt compris, ça s'est très bien passé finalement".

  • Quand on arrête une série de zombie, est-ce qu'elle risque de revenir ?

"C'est tout à fait possible ! Je n'ai rien prévu pour le moment mais à l'avenir, quand ma carrière sera dans le caniveau et que je n'aurais plus de quoi vivre, peut-être que je ramperai jusqu'aux Walking Dead et que j'essaierai de les ressusciter [...] SPOILER ALERT J'ai effectivement laissé la porte ouverte avec le personnage de Negan qui reste en vie [...] Mais la boucle est bouclée, si je devais créer quelque chose d'autres, il faudrait s'intéresser à des personnages secondaires"

  • Avec le réchauffement climatique, les tensions internationales un poil guerrières et les vilains virus, est-ce que vous êtes optimiste pour la suite de l'humanité ?

"J'aimerais bien l'être. J'ai des gamins en bas âge. Une partie de moi est pessimiste, quand même. Une autre dit que, dans une certaine mesure, on est au bord du volcan depuis des années et peut-être trouvera-t-on des solutions"

  • Comment expliquer l'attrait du zombie aujourd'hui ?

"Il incarne la peur de la mort. C'est quelque chose de très universel dans lequel chacun peut se reconnaître"

  • Vous êtes très productif, est-ce qu'il vous arrive de ne pas travailler ?

"J'ai quand même deux enfants et une épouse. Donc quand j'ai du temps libre (ce qui arrive), soit effectivement je travaille sur mes projets, soit je passe du temps en famille. Ma vie est complète 24h/24. Il y a toujours des choses à faire".

Robert Kirkman
Robert Kirkman © Radio France / Christophe Abramowitz
Antoine de Caunes lors de l'émission avec Robert Kirkman
Antoine de Caunes lors de l'émission avec Robert Kirkman © Radio France / Christophe Abramowitz

Le mash-up de Jonathan Krego

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.