A l'occasion de leurs cinq concerts à la Gaîté Lyrique les 26, 27, 29, 30, 31 mai, Antoine de Caunes reçoit Thomas Mars et Laurent Brancowitz, du groupe de rock le plus branché de la planète pop actuellement : Phoenix.

Concert du groupe Phoenix sur la Grande Scène aux Eurockéennes de Belfort en 2017
Concert du groupe Phoenix sur la Grande Scène aux Eurockéennes de Belfort en 2017 © Maxppp / Sam COULON

Les trois membres fondateurs du groupe : Thomas Mars, Deck d'Arcy et Christian Mazzalai se sont rencontrés alors qu'ils n'avaient que douze ans. Ils étaient collégiens, non loin de Versailles. Mais c'est au lycée Hoche en 1991 qu'ils forment officiellement leur groupe. Quatre ans plus tard, ils sont rejoints par un quatrième membre : Laurent Brancowitz, qui vient à l'époque de quitter le groupe Darlin' (qu'il formait avec Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, les futurs Daft Punk). En 1995, leur groupe est officiellement formé. 

En 1997, alors qu'ils sirotent une bière mauricienne bien connue, ils trouvent un nom à leur groupe ; le même que celui de la bière qu'ils boivent. La même année, ils sortent leur premier disque : un 45 tours : Party Time/City Lights, tiré à seulement 500 exemplaires avec pour objectif de démarcher les maisons de disque. Leur premier single officiel sort deux ans plus tard. Intitulé Heatwave, il se compose de trois morceaux, chantés en anglais, aux sonorités électro, en pleine apogée de la "French Touch" à l'international. Le groupe va alors se rapprocher de la scène pop-rock britannique et international. 

Leur premier album sortira l'année suivante, en 2000 avec des influences, rock, électro et funk. Le single "If I ever feel better" extrait de l'album rencontre un grand succès de l'autre côté de la Manche et permet au groupe de se faire connaître à l'international. Le groupe sillonne alors le monde entier pour faire le tour des festivals et devient le symbole rock de la French touch.

En 2004, leur deuxième album Alphabetical aux sonorités R'n'B permet au groupe d'obtenir une reconnaissance mondiale, notamment en Suède. Deux ans plus tard, leur troisième album It's Never Been Like That, est un retour aux sources, plus rock que les précédents. 

Wolfgang Amadeus Phoenix, leur quatrième album est sorti le 25 mai 2009 sur leur nouveau label Loyauté et a été en partie produit et mixé par Zdar du groupe Cassius. Grâce à cet album, ils sont invités à se produire au Saturday Night Live de NBC, la première fois pour un groupe français. Ils sont également invités à se produire aux Late Show de Jimmy Fallon et de Jay Leno. Cet album leur permet de remporter le Grammy Award du meilleur album indépendant de l'année en 2010. Le 20 octobre 2010, ils furent le premier groupe français à se produire au Madison Square Garden à New York, devant 20 000 personnes. Le duo Daft Punk fit même une apparition lors du rappel pour accompagner le groupe sur plusieurs titres.

Entre 2011 et 2012, ils enregistrent leur cinquième album entre Paris et New-York. Bankrupt! sort en 2013. Son successeur, Ti Amo est sorti le 9 juin 2017 et s'est déjà vendu à 500 000 exemplaires dans le monde. 

Après avoir rempli l'Accor Hotels Arena à l'automne 2017, le groupe revient à Paris pour une série de concerts uniques à la Gaîté Lyrique intitulée  "Una notte molto speciale con Phoenix". Cinq soirées, les 26, 27, 29, 30, 31 mai, pour apprécier la jeune garde des groupes italiens et français et des DJs connaissant les meilleurs disques d’italo-pop. Pour en parler, Antoine de Caunes, accompagné de Charline Roux reçoit Thomas Mars et Laurent Brancowitz, respectivement chanteur et guitariste du groupe de rock Phoenix.

La pop liste de Thomas Mars 

  • Le livre : Le Docteur Faustus écrit par Thomas Mann, paru en 1947 sous le titre original Doktor Faustus. Das Leben des deutschen Tonsetzers Adrian Leverkühn, erzählt von einem Freunde
  • Le film : Le Lauréat réalisé par Mike Nichols, sorti en 1967, adapté du roman éponyme de Charles Webb.
  • La chanson : “Ceremony” de Joy Division, sortie en 1981. 
  • La série : Dallas, série américaine en 357 épisodes, créée par David Jacobs diffusée entre 1978 et 1991 aux Etats-Unis. 
  • Le jeu-vidéo : Lode Runner jeu vidéo de plateforme, sorti en 1983 sur Macintosh.

La pop liste de Laurent Brancowitz 

  • Le livre : Des choses cachées depuis la fondation du monde de René Girard, paru en 2001.
  • Le film : Le lauréat réalisé par Mike Nichols, sorti en 1967, adapté du roman éponyme de Charles Webb.
  • La chanson : “La Dosolina” du choeur italien Coro della Sat, plus célèbre choeur masculin de montagne.
  • La série : Heimat 2 Chronique d’une jeunesse, série allemande en 13 épisodes diffusée en 1992.
  • Le jeu-vidéo : Sonic the hedgehog, série de jeu vidéo créée par Yuji Naka commencée en 1991. 

La pop culture selon Laurent Brankowitz : 

La pochette d'Andy Warhol avec la banane, un mélange de fruit, d'art supérieur et d'art un peu minable. 

La pop culture selon Thomas Mars : 

Culture je vois, mais c'est pop qui me pose problème, c'est un équilibre assez sain, c'est ce qui devrait être connu de tous. 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.