A l'occasion de la sortie de son nouveau livre, "L’artiste au couteau" (aux éditions du Diable Vauvert), Antoine de Caunes reçoit l'écrivain écossais Irvine Welsh.

Irvine Welsh
Irvine Welsh © Getty

Il est un écrivain issu d'une famille modeste, sa mère était femme de ménage et son père docker. Très jeune, il quitte le système scolaire mais obtient tout de même un diplôme d'électricien. En 1978, après avoir vécu de différent « petits boulots », il décide de s'en aller à Londres où il tente d'intégrer la scène punk de l'époque. Dans le même temps, il travaille pour la mairie de Londres et étudie l’informatique. 

Entre 1981 et 1983, il se dit accro à l'héroine ; une période durant laquelle il écrit ce qui  servira de base au roman qui fera sa renommé à travers le monde : Trainspotting, un roman qui sortira dix ans plus tard, en 1993 au Royaume-Uni (traduit en 1996 dans l'hexagone). Un roman qu'il adaptera au théâtre un an plus tard et au cinéma en 1996. 

Aujourd'hui, il compte douze romans à son actif, deux recueil de nouvelles, cinq pièces de théâtre ainsi que huit films. Son dernier roman, _L'Artiste au couteau_, unspin-off de Trainspotting centré sur Francis "Franco" Begbie, vient de sortir aux éditions du Diable Vauvert. Antoine de Caunes, accompagné de Charline Roux reçoit l'écrivain écossais Irvine Welsh. 

Le pop portrait de Charline Roux 

"Aujourd’hui nous recevons “le Balzac des déclassés écossais” c’est écrit sur la 4e de couverture de son dernier roman et j’adore cette idée… mais attention, un Balzac déglingo ! Enfin surtout les drogues en l’occurrence souvent présentes et en grande quantité dans l’oeuvre de notre invité : Irvin Welsh, mythique auteur de Trainspotting, Porno, Skagboys trois ouvrages autour d’une même bande d’héroïnomanes déglingos from Edimbourg. Et comme il n'y a pas que le dope dans la vie, il y a de la baston aussi… comme dans Glu … et la colère dans l’ensemble de son oeuvre … les intrigues de notre invité servent aussi à raconter un certain monde et à dénoncer… il l’a lui même expliqué  « Les journalistes et les politiques extraient des mensonges de la vérité : les romanciers doivent faire l’inverse »… voyons  donc aujourd’hui quelles vérités il y a à tirer des mensonges de son héros un peu anti Francis Franco Begbie…."

"Je suis un gentleman du plaisir. J’écris. Je m’installe à ma fenêtre et je regarde mon jardin. J’aime les livres."

La pop liste de Irvine Welsh 

  • Un film : The Acid House réalisé par Paul McGuigan 
  • Un livre : Marabou stork Nightmares publié en 1995, et écrit par Irvine Welsh
  • Une série : The Wire, série HBO créée en 2002 par David Simon
  • Une chanson : "Summer wind" de Frank Sinatra sortie en 1965 et présente sur l’album Strangers in the night
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.