A l'occasion de son spectacle “Frôlons", qui se joue à l’opéra Garnier jusqu'au 8 juin prochain, Antoine de Caunes reçoit le comédien et acrobate suisse, césarisé en 2017, James Thierrée.

James Thierrée à la réception de son Molière en 2017
James Thierrée à la réception de son Molière en 2017 © AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Le plateau de théâtre c'est ma chambre.

Il n'est autre que le petit-fils de Charlie Chaplin, et a baigné dans l'univers du cirque depuis ses quatre ans grâce à ses parents : Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée, les créateurs du "Cirque Bonjour". Il a commencé sa carrière dans les spectacles montés par ses parents Le Cirque imaginaire puis Le Cirque invisible dans lesquels il faisait des numéros d'acrobaties au sol, de trapèze et de bicyclette acrobatique. 

J’ai eu une enfance à part, seul entre les fauteuils d'orchestre, donc j’ai un rapport  mélancolique à la pop culture, c’est ce qu’ont eu les autres et qui m’a un peu échappé.

Au cirque, il apprendra également la danse et le violon, et s'initie à la magie et au mime. Il étudie par la suite dans les plus prestigieuses écoles des arts du spectacle : le  Piccolo Teatro de Milan, la Harvard Theatre School, et le Conservatoire national supérieur d'art dramatique

C'est en 1998, qu'il fonde sa propre compagnie : La Compagnie du hanneton. Il joue et met en scène son premier spectacle La Symphonie du hanneton. Un spectacle aux multiples facettes : théâtre, voltige, jonglage, acrobatie, contorsion, danse, chant lyrique, musique. Depuis, le spectacle a fait maintes fois le tour de la Terre. Il a même reçu le prix Adami en 2005 et a gagné quatre Molières en 2006 dont spectacle de théâtre public et  metteur en scène. 

En plus de ses spectacles, il a travaillé au théâtre et au cinéma, sous la direction de Peter Greenaway, Bob Wilson, Coline Serreau, Raul Ruiz ou Benno Besson. En 2010, il joue Taloche dans le film de Tony Gatlif, Liberté. En 2007, il est nommé au César du meilleur espoir masculin pour le film Désaccord parfait (réalisé par un certain Antoine de Caunes), et revient avec un nouveau spectacle, Au revoir parapluie, pour lequel il remporte le Molière du théâtre en région.

En 2016, on le retrouve à l'affiche du film Chocolat réalisé par Roschdy Zem, au coté d'Omar Sy ; un film pour lequel il remporte le César du meilleur acteur dans un second rôle.

Le pop portrait de Charline Roux 

"Aujourd’hui nous recevons ce qui me semble être l’incarnation terrestre la plus proche d’Apollon… ho je vous arrête tout de suite Antoine, rangez cette piqûre de bromure que je ne saurai voir, ma constatation n’a rien d’une approche physique de ce portrait (même s’il se trouve être fort impressionnant de ce côté là aussi). Je parle des autres attributs de ce bon vieux Apo à savoir dieu des arts, de la musique, de la poésie et de la lumière… et notre invité a ceci de supérieur encore : il maîtrise le cirque, le mime et la magie aussi… remarquez Apollon devait bien avoir quelques compétences en la matière aussi en tant que Dieu… et fils de Dieu…mais bon… sachez  que question filiation, James Thierrée n’a rien à envier à l’autre de l’Olympe… Question palmarès non plus, notre invité est en la possession de quatre molières, 3 pour sa Symphonie du Hanneton, 1 pour La Grenouille avait raison et un césar pour Chocolat (notons qu’il avait déjà été nommé pour Désaccord parfait, cet excellent film de …. mince son nom m’échappe)...James Thierrée a aussi tourné sous la direction de Peter Greenaway, Jacques Doillon, Claude Miller, Tony Gatlif, Philippe de Broca, Raoul Ruiz alors qu’en réalité l’autre, à part rester à moitié à poil sur un rocher en jouant avec son arc tout en faisant trimer ses neufs muses… nada… Alors je reformule ma phrase de départ, aujourd’hui nous recevons Apollon, en mieux..." Charline Roux

ACTU: FRÔLONS, à l'Opéra Garnier jusqu'au 8 juin

Ce spectacle fait l’objet d’une captation réalisée par Cédric Klapisch,  coproduite par l’Opéra national de Paris, Bel Air Média et Arte. Il est visible sur arte Concert et sera retransmis ultérieurement sur Arte.

Je mets en scène un peuple mystérieux d’êtres en voie d’extinction, j’avais envie de mettre les gens à côté de ça et qu’il soient un peu voyeurs… Pour ceux qui arrivent à laisser leur téléphone dans leur poche, c’est une expérience très sensuelle, Frôlons est une invitation... James Thierrée

Cédric Klapisch : James a un langage qui passe par le corps, filmer son spectacle m’a fait perdre le peu de cheveux qui me restaient, il fallait s’inscrire dans cette déambulation, c’était un beau défi...

La pop liste de James Thiérrée 

  • Le film : Alien, film réalisé par Ridley Scott, sorti en 1979
  • Le livre : Das Parfum, die Geschichte eines Mörders soit Le Parfum de Patrick Süskind, un livre publié en 1985
  • La série : Peaky Blinders, série britannique diffusée sur la BBC depuis 2013 et sur Netflix en France
  • Le jeu vidéo : Street Fighter 
  • La chanson : "Walk on the wild side", de Lou Reed, sortie en 1972 sur l’album “Transformer” 
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.