3ème épisode de cette semaine Kaamelott avec Alexandre Astier pour parler BD. Alain Kruger commissaire de l'exposition Louis de Funès à la cinémathèque est également invité pour parler d'un des mentors d'Alexandre Astier.

Louis de Funès sur le tournage du film "Hibernatus".
Louis de Funès sur le tournage du film "Hibernatus". © Getty / Sunset Boulevard/Corbis

Episode 3 - la BD 

Directement inspirée de la série télévisée éponyme, Kaamelott décrit la vie quotidienne du roi Arthur et de ses Chevaliers de la Table ronde, incapables, pleutres ou violents. Ecrite par Alexandre Astier et dessinée par Steven Dupré, la bande dessinée qui compte aujourd'hui 9 tomes, permet de repousser les frontières des possibilités narratives imposées par le format télévisé.

Bande annonce du dernier tome paru chez Casterman "les renforts maléfiques" 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'exposition "Louis de Funès" à la cinémathèque  

Pour cette deuxième partie, Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent Alain Kruger, commissaire de l'exposition Louis de Funès qui se tiendra jusqu'au 1er août à la Cinémathèque. 

Son art est unique, il ne joue pas la même musique que les comédiens de l’époque. Il ne prend pas son temps, il l’accélère, lui donne le tournis, le contre et le tord (de rire). Celui qui se voyait avant tout en acteur de théâtre joue avec le spectateur de cinéma comme il le faisait sur scène. Il étire ses traits comme un élastique. Son jeu est surnaturel.

Près de quarante ans après sa mort, il n’a jamais été aussi présent. Concertiste déconcertant, ses symphonies siphonnées n’ont jamais cessé de nous accompagner ; elles appartiennent à notre patrimoine. Boudés par la critique, ses succès continuent pourtant à faire rire les enfants de tous âges. Louis de Funès est un Trésor national et reste une référence pour Alexandre Astier. 

L'équipe