Le réalisateur Martin Scorsese emploie dès ses premiers films, dans ses bandes originales, ses œuvres et titres préférés.

Raging Bull
Raging Bull © Radio France

Dans « Raging bull » (1980), il accompagne les matchs par « l’Intermezzo » de « Cavalleria rusticana », un opéra de Pietro Mascagni composé en 1890.

Il aime aussi le blues et le jazz des années 30 et 40, mais aussi Bernard Hermann (rendu célèbre par la musique des films d’Hitchcock), ou encore, Georges Delerue, le rock ou la musique sacrée.

Pour preuve, dans son film « Casino » de 1995, où il utilise le chœur final de la « Passion selon Saint Mathieu » de Jean-Sébastien Bach, composée en 1727.

Casino, de Martin Scorsese
Casino, de Martin Scorsese © Radio France

En fait, il se comporte comme s’il était le compositeur de ses propres films.

Analyse approfondie du rôle de la musique dans les films de Martin Scorsese, c'est ici.

« Martin Scorsese, l’émotion par la musique » documentaire de Clara et Robert Kuperberg (2005)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.