En difficulté dans la course à l'investiture démocrate américaine, le sénateur du Vermont aura cependant réussi, en 40 ans d'engagement, à mettre le socialisme au cœur de l'échiquier politique américain.

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS

Bernie Sanders, le 23 février 2020 à Austin au Texas
Bernie Sanders, le 23 février 2020 à Austin au Texas © AFP / Drew Angerer

À 78 ans, Bernie Sanders est, cette fois encore, candidat à l'investiture de son parti, les démocrates, pour la course à la Maison Blanche.

Les derniers votes ne vont pas en sa faveur et son adversaire au sein de sa famille politique, Joe Biden, semble bien parti pour être celui qui affrontera Donald Trump, en novembre 2020.  

Mais nous avons choisi de vous parler tout de même de Bernie Sanders parce que cet homme aura apporté beaucoup à la politique américaine. 

"Socialisme" n'est plus un gros mot aux États-Unis

En changeant notamment la définition du mot socialisme aux yeux des Américains. Jusqu'à peu, il était l'un des S de URSS, ce bloc soviétique longtemps ennemi des Etats-Unis. Aujourd'hui, socialisme n'est plus un gros mot. Représentant plus précisément de la social-démocratie, Bernie Sanders a réussi à faire comprendre que le combat qu'il mène depuis 40 ans, contre les inégalités ou pour une société plus démocratique, peut être aussi celui des électeurs américains. Notamment des plus jeunes, ceux qui n'ont pas connu la Guerre Froide, et dont les votes se tournent vers Bernie Sanders.

En défendant une couverture santé et l'accès aux études pour tous, « Crazy Bernie » comme l'appelle Donald Trump, a fait réagir une grande partie de citoyens conscients que ces droits fonctionnent dans beaucoup de pays d'Europe. Il aura ainsi incité son camp à intégrer dans son programme ces demandes de plus en plus pressantes.  

Des héritiers pour un homme à l'influence majeure

Surtout, Bernie Sanders aura fait des petits, avec des personnalités politiques bien plus jeunes que lui, mais aux idées similaires. Alexandria Ocasio-Cortez en est l'incarnation la plus forte.  

C'est cela que Bruno Duvic vous raconte cette semaine. Avec l'éclairage toujours passionnant de Grégory Philipps, le correspondant de France Inter à Washington. Le journaliste Charles Voisin, biographe de Bernie Sanders, reviendra sur le passé de cet enfant de Brooklyn qui a grandi dans une famille juive peu aisée. L'analyse enfin de Célia Belin, chercheuse dans un think tank de Washington, nous permettra de comprendre comment, dans sa façon de faire de la politique, Bernie Sanders a réussi à laisser une trace majeure et transformer un tant soit peu la politique américaine. 

Ces vingt minutes de Pour Suite vous racontent le passé d'un homme dont le combat influencera peut être l'avenir de tout un pays.  

Avec :

  • Grégory Philipps, Envoyé spécial permanent à Washington pour Radio France
  • Charles Voisin, Politologue et journaliste, auteur d'une biographie de Bernie Sanders
  • Célia Belin, Docteur en Sciences politiques, chercheuse invitée à la Brookings Institution de Washington

Archives :

  • Meeting de Bernie Sanders à Keene, New Hampshire, CBS, 02/02/2016
  • Reportage sur l’enfance de Bernie Sanders, CBS, 11/02/2016
  • Reportage sur le meeting de Bernie Sanders à Cedars Rapid, Grégory Philipps, Matinale de France Inter, 02/02/2020
  • Discours de Donald Trump devant le Congrès, CNN,  06/02/2019

Poursuivre...

Pour Suite, le podcast qui éclaire l'actualité

L'équipe

  • Écrit et présenté par Bruno Duvic
  • Rédaction en chef : Thibaut Cavaillès
  • Chargés de production : Benjamin Dussy, Hélène Barbé et Rachid Zourdani
  • Réalisation : Sonia Leyglene
  • Mixage : Maxime Ingrand
  • Habillage musical : Kraked Unit

Vos remarques, vos avis, vos réactions : poursuite@radiofrance.com