En ce mois de cérémonies des Oscars et des César, Pour Suite se penche sur la diversité dans le cinéma. Et plus précisément sur la place qui y est accordée aux minorités visibles. Comme il y a beaucoup à dire, c'est le cinéma français que nous abordons dans cet épisode. Des premiers Noirs à l'écran en 1896 à la série de Canal +, "Les Sauvages", en passant par "Chocolat" ou "Indigènes", éclairage sur une question qui reste toujours d'actualité.

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS

L'intervention de l'acteur Joaquin Phoenix lors de la cérémonie des Bafta ce dimanche 2 février a conforté notre choix de nous intéresser aux minorités visibles dans le cinéma. Une fois encore, le peu de place accordée à la diversité dans le 7ème art était dénoncé. En recevant le prix de meilleur acteur pour son rôle-titre dans "Joker", Phoenix a regretté qu'aucun acteur noir n'ait été nommé dans cette édition de l'équivalent britannique des Oscars ou des César, déplorant "un racisme systémique". 

Joaquin Phenix cette année, Chris Rock lors des Oscars 2016 ou encore Luc St Eloi et Calixthe Belaya aux César en 2000 ! À croire que le sujet reste d'actualité. 

Le cinéma est-il représentatif de la diversité du monde ? Voilà la question que nous voulions poser. Et à cette interrogation s'en ajoute d'autres. Comme celle-ci, plus philosophique : "Le cinéma doit-il représenter la diversité"? ou encore "Faut-il des quotas pour permettre une plus grande place aux minorités sur les écrans ?" 

Pour y répondre, nous avons interrogé Aïssa Maïga, cette actrice noire qui se bat pour plus d'égalité dans le cinéma et pour que ses consœurs et confrères noirs soient considérés avant tout comme des acteurs et non pas juste comme des personnages réduits à leur couleur de peau.

Une question de société ou une question d'art ?

Nous avons demandé aux spécialistes ciné de France Inter, Eva Bettan et Laurent Delmas de nous éclairer. Eva suit l'actualité du cinéma pour la rédaction de France Inter, Laurent, lui, co-présente chaque samedi sur l'antenne, l'émission "On aura tout vu" avec Christine Masson. 

Si chacun apporte sa contribution à la réflexion, on voit clairement que leurs points de vue divergent. Sans déflorer cet épisode de Pour Suite, on peut dire que Laurent Delmas estime qu'une démarche artistique ne peut être contrainte par des questions d'ordre politique. Eva Bettan, elle, estime que l'art est forcément lié à la société et doit la refléter.

Nous avons également passé un coup de téléphone à un enseignant en cinéma, Régis Dubois, qui depuis 20 ans travaille sur la place des Noirs dans le cinéma et  avons passé un "coup de Skype" à Los Angeles, pour échanger avec Loïc Pialat, notre correspondant sur place,  sur ce qu'il constatait dans le cinéma américain. 

Et puis, à force d'engranger des informations, nous avons dû faire un choix. Car le sujet est trop vaste. Et finalement, il a été décidé de consacrer ce numéro de Pour Suite exclusivement au cinéma français. En espérant proposer une suite consacrée au cinéma américain plus tard. 

"Pour Suite, le cinéma français est-il trop blanc ?" : 25 minutes autour d'une question qui en mériterait beaucoup plus mais qui déjà vous donneront de la matière à penser !

Avec : 

  • Aïssa Maïga, actrice, directrice de l'essai collectif "Noire n'est pas mon métier", co-écrit par plusieurs actrices noires, Éditions du Seuil
  • Régis Dubois, enseignant en cinéma, auteur "Spike Lee, un cinéaste controversé", Éditions LettMotif, et de plusieurs ouvrages sur la place des Noirs dans le cinéma
  • Eva Bettan, critique cinéma à la rédaction de France Inter
  • Laurent Delmas, co-producteur de l'émission "On aura tout vu" sur France Inter

Archives

  • Extrait de l'Instant M de Sonia Devillers avec Aïssa Maïga, le 22 janvier 2020, France Inter
  • Romain Duris et Aïssa Maïga dans un extrait de"Les poupées russes"de Cédric Klapish, Production Bruno Levy et Matthew Justice
  • Luc St Eloi et Calixthe Belaya du Collectif Égalité s'invitent sur la scène de la 25ème Cérémonie des César, le 25 février 2000, Canal
  • Omar Sy et François Cluzet dans "Intouchables" de Éric Toledano et Olivier Nakache, co-production Quad Productions, Gaumont, TF1 Films
  • Djamel Debbouze dans "Indigènes" de Rachid Bouchareb, Tessalit Productions
  • "Le chant des africains" interprété par les acteurs du film "Indigènes" lors de la 59ème édition du Festival de Cannes, reportage France Inter, le 26/05/06
  • Roschdy Zem dans "Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin, Why not productions
  • Scène d'ouverture du premier épisode de la mini-série "Les Sauvages" de Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski, production CPB films et Scarlette Productions

Pour Suite, le podcast qui éclaire l'actualité

L'équipe

  • Écrit et présenté par Bruno Duvic
  • Rédaction en chef : Thibaut Cavaillès
  • Chargé de production : Benjamin Dussy
  • Réalisation : Céline Illa
  • Mixage : Léo Prengère
  • Habillage musical : Kraked Unit

Vos remarques, vos avis, vos réactions : poursuite@radiofrance.com