Pour les fêtes de fin d'année, Pour Suite et Bruno Duvic vous proposent de vous éclairer -comme d'habitude-, mais aussi de vous faire rigoler avec trois épisodes sur un même thème : la fabrique de l'humour à France Inter. Avec les témoignages de Charline Vanhœnacker, Guillaume Meurice, Tanguy Pastureau, Nicole Ferroni ou Daniel Morin.

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS

Chapitre 1/3 : Charline et Guillaume, quand les politiques en prennent plein la figure, c’est plutôt le poing gauche qui est utilisé !

Quatre millions d’auditeurs cumulés le matin, plus d’un million entre 17 et 18 heures. À ces deux carrefours de France Inter des humoristes omniprésents, Charline Vanhœnacker et Guillaume Meurice et qui y vont rarement avec le dos de la cuillère. Dans le 7/9 d'Inter, la matinale animée par Nicolas Demorand et Léa Salamé - la plus écoutée de France- les invités ont intérêt à être préparés. 

Surtout les personnalités politiques que se "paye" très souvent Charline dans son billet, à 7h55. Elle officie le plus souvent seule mais quand elle est accompagnée de Guillaume Meurice, là, c'est double ration pour la personne en face. Et parfois, le malaise ! Imaginez, un ministre se faire tutoyer par deux humoristes alors que plus de 2 millions de Français sont à l'écoute ! Gérald Darmanin ou Richard Ferrand s'en souviennent sûrement encore.

Un humour de gauche ?

Si ce ne sont pas les politiques, ce sont les citoyens, quels qu'ils soient, qui peuvent parfois être les têtes de Turc de nos humoristes. Particulièrement de Guillaume Meurice, lorsque dans l'émission pilotée par Charline, Par Jupiter !, il les met face à leurs contradictions. Sans se moquer, assure-t-il. Guillaume tient d'ailleurs à ne jamais les nommer sauf si son souffre douleur est une personnalité publique. 

Certains auditeurs déplorent une fâcheuse tendance pour les humoristes d'Inter à ne taper QUE sur la droite et en faire une radio "de gauche". C'est possible mais cela reste à prouver.  Laurence Bloch, la directrice d'Inter a sa réponse : "Inter est une chaîne qui porte des valeurs de progressisme (...) qui porte attention à l'autre". Tout comme le responsable des programmes, Yann Chouquet qui reconnaît que des humoristes "engagés à droite... il y en a très peu !". On ne vous en dit pas plus, branchez vos écouteurs, les fous du roi, les clowns tombent le masque dans Pour Suite.

La fabrique de l'humour - Episode 1/3, avec : 

  • Charline Vanhœnacker, humoriste, journaliste
  • Guillaume Meurice, humoriste
  • Laurence Bloch, directrice de France Inter
  • Yann Chouquet, responsable des programmes de France Inter

Archives : 

  • Extrait du Billet de Charline Vanhœnacker : Emmanuel Macron choisit Edouard Philippe, et tout le monde est en colère, France Inter le 16/05/17
  • Extrait du Billet de Charline Vanhœnacker : Djebbari, du jet privé au ministère des Transports, France Inter, le 31/10/19
  • Extrait du Billet de Charline Vanhœnacker : L'agence Win-win avec Gérald Darmanin !, France Inter, le 06/12/18
  • Extrait du Moment Meurice : Oh mon bateau !, France Inter, le 04/12/17
  • Extrait du Billet de Tanguy Pastureau : Vous êtes patron de Renault, en visite à Paris ? Fuyez avant qu’Hidalgo vous chope !, France Inter, le 22/10/19

Pour Suite, le podcast qui éclaire l'actualité

L'équipe

  • Écrit et présenté par Bruno Duvic
  • Rédaction en chef : Thibaut Cavaillès
  • Assistant d'édition : Rachid Zourdani
  • Réalisation : Fanny Bohuon
  • Mixage : Grégory Wallon
  • Habillage musical : Kraked Unit

Vos remarques, vos avis, vos réactions : poursuite@radiofrance.com