Au lendemain du premier tour de la présidentielle, David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, a martelé les différences de la candidate FN avec son rival.

David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen
David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen © AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER

L'héritier face à la liberté. L'offensive du Front national est lancée dans cette campagne de l'entre-deux tours. Invité ce lundi de Patrick Cohen, le coordinateur de la campagne de Marine Le Pen, David Rachline, a opposé la ligne de la candidate FN à celle de son rival Emmanuel Macron.

► LIRE AUSSI | Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront au second tour

Arrivée au second tour avec près de 21,5% des voix, Marine Le Pen incarne, nous explique le maire de Fréjus et sénateur du Var, "le patriotisme, face à l'immigration massive". Une attaque en règle du candidat En marche !, lancée depuis l'annonce des résultats dimanche soir.

Macron va "isoler la France sur la scène internationale"

"Monsieur Macron était bien au gouvernement avec Monsieur Hollande, il a participé à la politique qui a été la sienne" rappelle ce matin David Rachline, alertant sur "les conséquences dramatiques" "de la politique européenne, du libre échange" d'Emmanuel Macron. Une politique qui, affirme-t-il, "va affaiblir considérablement" notre protection sociale.

Pour David Rachline, Marine Le Pen peut l'emporter, notamment parce qu'elle se distingue sur la scène internationale : "Marine a sa propre personnalité. Elle est venue tout à fait libre vis à vis des puissances [et de son parti politique]. Elle peut discuter avec les grands de ce monde. Monsieur Macron, quant à lui, il refuse de discuter avec beaucoup de monde, il refuse de parler avec les anglais, avec les américains. Il va isoler la France sur la scène internationale."

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.