En 1829, Andrew Jackson s’installe à la Maison Blanche. Les États-Unis sont en pleine expansion avec le début de la Conquête de l’Ouest et les premières lignes de chemin de fer. En 8 ans et 2 mandats, il modernise les institutions, s’affirme face au Congrès. Il fait aussi déporter des dizaines de milliers d’Indiens.

Portrait du président Andrew Jackson (1767-1845). Huile sur toile de la collection de la Maison Blanche, Washington DC, par Ralph EW Earl vers 1838
Portrait du président Andrew Jackson (1767-1845). Huile sur toile de la collection de la Maison Blanche, Washington DC, par Ralph EW Earl vers 1838 © Getty / GraphicaArtis

On dit du président des Etats-Unis qu’il est l’homme le plus puissant du monde, qu’à lui tout seul il peut faire chavirer  la planète depuis son bureau Ovale. Tout l’été sur France Inter c’est là que nous vous emmenons : à la Maison Blanche. À la rencontre de huit présidents américains face à l’exercice du pouvoir. Vous ferez connaissance avec des hommes brillants, des fades, des vulgaires, de grands stratèges politiques, des indécis. L’Histoire a presque oublié certains d’entre eux, d’autres ont encore leurs visages sur les billets de banque, mais ils ont un point commun : en incarnant à un moment l’histoire de leur pays, ils ont aussi bouleversé celle de la fonction présidentielle. Chacun de ces hommes, à sa manière, nous dit aussi qui est Donald Trump, l’actuel président des Etats-Unis. Pour nous accompagner dans cette traversée de l'Amérique, l’historien spécialiste des Etats-Unis, Corentin Sellin. 

Episode un : Andrew Jackson, un self-made man à la tête de l'Amérique (1829-1837)

Il fut à la fois un dictateur et un démocrate, un ignorant et un génie, un satan et un saint 

James Parton, le premier biographe d'Andrew Jackson

Au printemps 1829, lorsque Andrew Jackson s’installe à la Maison-Blanche, les États-Unis sont en pleine modernisation et surtout en pleine expansion. C’est le début de la Conquête de l’Ouest, les premières lignes de chemin de fer. En huit ans et deux mandats, celui qui a été le fondateur du Parti démocrate, modernise les institutions et affirme le rôle du président face au Congrès, mais il est aussi le président (1829-1837)qui fera déporter loin de leurs terres des dizaines de milliers d’Indiens. Dans l’histoire des présidents américains, il laisse une trace indélébile. 

Pour aller loin : 

  • Les présidents des États-Unis. Histoire et portraits, Georges Ayache, chez Perrin (2016)
  • Histoire des Etats-Unis de 1776 à nos jours, Jacques Portes, chez Armand Colin (2016) 
  • Les Etats-Unis et le monde de la doctrine de Monroe à la création de l'ONU (1823-1945), Corentin Sellin, Annick Foucrier et Nicolas Vaicbourdt, chez Atlande (2018) 
  • Histoire des Etats-Unis de 1492 à nos jours, de Bertrand Van Ruymbeke, chez Tallandier (2019)
  • Andrew Jackson, de Robert V.Remini, chez Harper (1966) 
  • Les présidents américains, de George Washington à Donald Trump, André Kaspi et Hélène Harter, chez Tallandier poche (collection Texto) 2019
  • The American Presidency Project pour découvrir tous les discours prononcés par les Présidents des Etats-Unis depuis l'Indépendance
  • Le Miller Center qui propose des biographies des Présidents des Etats-Unis
  • Une mine d'informations sur le site de la Bibliothèque du Congrès
  • A suivre sur Twitter, le passionnant décryptage de la politique américaine par Corentin Sellin : @corentinsellin 
  • A lire la chronique de Corentin Sellin This is America sur le site Les Jours 

Extraits de films : 

  • Le Général Invincible (The President’s lady ), de Henry Levin avec Charlton Heston dans le rôle d'Andrew Jackson (1958)
  • _Chercheurs d'or (Go West)_, d'Edward Buzzell avec les Marx Brothers (1946) 
  • Davy Crockett le roi des trappeurs (Davy Crockett, King of the Wild Frontier),  de Norman Foster (1955)

Programmation musicale : 

  • Hurts to be alone, Norah Jones (2020, Blue Note) 
  • Wayfaring Stranger, Jack White (2003, BOF Retour à Cold Mountain, chez Sony) 

Lectures par Cécile Ribault-Caillol, Philippe Pierrard, Simon Maisonobe et Aurélien Labruyère.

Les invités
  • Corentin SellinProfesseur agrégé d'histoire CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), spécialiste des Etats-Unis
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.