Le prix du reportage Radio France 2019 a été attribué à Géraldine Hallot, grand reporter à France Inter pour son reportage sur l'homophobie. Ce prix ouvert à tous les journalistes de Radio France en interne est couru par les reporters des rédactions du groupe. Le lauréat concourt alors aux prix des Médias Francophones.

Géraldine Hallot
Géraldine Hallot © Radio France / Géraldine Hallot

Les chiffres des actes homophobes ont progressé de 15% en France. Ces chiffres préoccupants ont incité les pouvoirs publics à mettre en place un programme de prévention en milieu scolaire. Avec en prime des initiatives locales comme celles de cet éducateur homosexuel qui va à la rencontre des jeunes de quartiers, comme ici à Yssingeaux en Haute-Loire. C'est ce reportage qui a été primé par le prix Radio France 2019.  Les vertus de la prévention face à la sale parole libérée, une parole homophobe qui s'ignore parfois. 

La force du reportage de Géraldine Hallot est de porter des voix plurielles. A coté des intolérantes, celles qui veulent entamer le dialogue et comprendre, les messages qu'il convient de distiller et puis la parole des victimes, pas si évidentes à entendre, le traumatisme de l'agression pour être verbalisés. Les mots ramènent à la violence subie. 

Il a fallu du temps à la journaliste de France Inter, accompagnée d'Arthur Gerbault construire cette mosaïque de témoignage qui dresse le portrait d'un sujet sensible qui montre la vaste étendue qui reste à parcourir quand il s'agit de comprendre une différence, qu'elle soit d'origine sexuelle ou autre.

Profession Reporter. Entretien avec Géraldine Hallot. Et le reportage dans sa forme diffusé dans le magazine Interception est à retrouver ici. 

Programmation musicale
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.