Dans un climat passionné, comment rendre compte d'une réalité de terrain avec objectivité ? Bertrand Gallicher, envoyé spécial de France Inter à Barcelone avec Eric Valmir

Manifestation anti-indépendantiste samedi 30 septembre 2017 à Barcelone près de la place de Catalogne.
Manifestation anti-indépendantiste samedi 30 septembre 2017 à Barcelone près de la place de Catalogne. © Radio France / Bertrand Gallicher

La Catalogne, une région d'Espagne grande comme la Belgique, est l'une des plus stratégiques pour la quatrième économie de la zone euro. Ce territoire ayant une langue et une culture propre, bordé par la Méditerranée et les Pyrénées, représente 6,3% de la superficie de l'Espagne, 16% de sa population et un cinquième de son PIB. Le degré de passion qui entoure la question du référendum s'explique partiellement par ces enjeux économiques et politiques.

Depuis Paris, il est difficile de mesurer le poids réel de la confrontation entre les autonomistes et les anti-indépendantistes attachés à leurs liens à Madrid. Le climat est délétère, les provocations nombreuses. Dans un contexte aussi clivant aux positions radicales figées de part et d'autre, comment rendre compte avec discernement ? Bertrand Gallicher envoyé spécial de France Inter à Barcelone depuis une huitaine de jours est confrontée à cette question sensible.

Manifestation anti-indépendantiste samedi 30 septembre 2017 à Barcelone près de la place de Catalogne
Manifestation anti-indépendantiste samedi 30 septembre 2017 à Barcelone près de la place de Catalogne © Radio France / Bertrand Gallicher

Comment ne pas céder à la binarité ? Et rendre accessible au plus grand nombre les complexités qui animent les réalités du terrain. D'un terrain qui n'est pas familier, car de l'autre coté des Pyrénées, c'est une autre culture qui régit le quotidien.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.