Une société muselée par la répression et les incarcérations. Journalistes, universitaires, et fonctionnaires sont jugés et emprisonnés. Mais les reporters venus de l'étranger peinent aussi à travailler en Turquie. Guillaume Perrier, longtemps correspondant du Monde à Istanbul répond à Eric Valmir

Douze journalistes, sur les 166 actuellement en prison en Turquie.
Douze journalistes, sur les 166 actuellement en prison en Turquie. © Radio France / La Scam.

Dans un livre publié chez Actes Sud, "Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan",Guillaume Perrier revient sur le parcours d'un homme qui ambitionnait de faire de son pays une démocratie tournée vers l'Europe avant de l'amener aux portes d'une dictature. Députés politiques de l'opposition politique en prison, expression et société civile muselée par la répression et l'incarcération, le régime en place distille la peur. 

Comment un homme peut-il avoir basculé d'un extrême à l'autre en une décennie ? Comment concevoir l'incarcération de journalistes étrangers qui n'ont rien à voir avec des activistes ? Le dernier en date, un correspondant allemand. Dissuader l'enquête de terrain affiche la volonté de ne donner aucune place à l'information. Surtout celle qui prend le temps de décrire et d'expliquer. Elle est tellement plus commode la forme partisane et éditoriale qui souligne la binarité de points de vue. Elle enferme ses auteurs dans le commentaire. 

La complexité qui permet d'approcher la réalité d'une situation est souvent plus dangereuse. Elle encourage la réflexion et ne recourt pas à la réaction épidermique et l'émotion, des ressorts sur lesquels joue Recep Tayyip Erdogan. 

Passionner le débat et assimiler les journalistes à des terroristes, provoquer des cries d'orfraies, diviser, fracturer, jouer les cordes de la peur, dans quel futur Erdogan projette t-il son pays ? Guillaume Perrier a vécu des années en Turquie. Il était le correspondant du journal Le Monde. Il a suivi au jour le jour l'inclinaison politique d'Erdogan, et parfaitement intégré dans le quotidien du pays, était au cœur des pulsations de la société civile. Il parle de son évolution, de ses fractures et de ses tourments. 

Guillaume Perrier avec Eric Valmir, chef du service Reportage de France Inter. 

Et sur la vidéo qui suit, revoir Erol Onderoglu journaliste turc poursuivi par le régime. 

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.