Kits de protection et micro perche pour rester à distance des personnes interrogées, les reporters de Radio France sillonnent un monde métamorphosé par le Covid. Olivier Poujade, grand reporter de la rédaction internationale connait le Brésil pour y avoir vécu plusieurs années. Il n'a pas reconnu le pays.

le cimetière de Vila Formosa dans la banlieue de Sao Paulo. Les enterrements ne durent pas plus de cinq minutes
le cimetière de Vila Formosa dans la banlieue de Sao Paulo. Les enterrements ne durent pas plus de cinq minutes © Radio France / olivier poujade

Depuis ce week-end, le Brésil est le deuxième pays en nombre de morts du Covid-19 et de personnes contaminées derrière les États-Unis. Près de 42 000 victimes recensées. Le cimetière de Vila Formosa, dans la banlieue de Sao Paulo, doit faire face à une augmentation de 70% de son activité.

Olivier Poujade, grand reporter de la rédaction internationale de Radio France n'a pas reconnu ce Brésil qu'il connait si bien pour y avoir vécu. 

Accompagné d'Arthur Gerbault, il découvre dès l'aéroport le climat d'un autre monde. Comme partout, les aérogares déserts et les visages masqués qui révèlent seulement des regards pleins de suspicion. Et des autorités très pointilleuses sur les conditions d'accès. Même avec les papiers en règle, le risque de repartir avec le même avion dans les trois heures est grand

Une fois entré, le quotidien brésilien offre des paradoxes. Un climat de peur, une gestion politique contestée mais tue, des marchés bondés, des quartiers confinés. D'un quartier à un autre, les réalités diffèrent. Et surtout dans ce pays si ouvert, si bavard les deux reporters de Radio France se retrouve dans un univers cloisonné et où la parole est contrôlée. L'interview des médecins à l’hôpital se fait aux cotés de l'attaché de presse qui donne la consigne de ne jamais aborder le volet politique, ne jamais évoquer les décisons de Jair Bolsonaro. Pour cela, il faudra trouver des médecins en dehors du lieu travail qui acceptent de répondre mais sous pseudonyme. 

Profession Reporter, le Brésil méconnaissable avec Oliver Poujade de retour de la région de Sao Paulo

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.