Kits de protection et micro perche pour rester à distance des personnes interrogées, les reporters de Radio France sillonnent le pays pour évoquer la réalité d'une France confinée. Solenne Le Hen de la rédaction radio de franceinfo et Jeremy Tuil ont passé 24h dans les services de l’hôpital Bichât à Paris. Saisissant

Dans les couloirs de l'hôpital Bichat à Paris
Dans les couloirs de l'hôpital Bichat à Paris © Radio France / Solenne Le Hen

J'avais peur de déranger dit en préambule Solenne Le Hen. Comment peut-il en être autrement ? Tourner un reportage dans un hôpital au bord de la saturation, en pleine crise du covid, requiert un minimum de sensibilité et suppose une capacité à la discrétion. Se faire oublier, ne pas être encombrant. Et là où la journaliste santé de la rédaction radio de franceinfo pensait être un poids avec ses questions, elle s'est vite rendue compte que ses dites questions délestaient ses interlocuteurs d'un poids. Le reportage est aussi une affaire d'équilibre. L'appétit de dialogue se creuse dans le respect.  Solenne Le Hen et Jeremy Tuil le savent. 

D'un service à un autre, d'un étage à l'autre, d'une histoire à une autre, ce reportage de 17 minutes navigue sur un fil fragile entre la vie et la mort, mais ce fil fragile se tisse à partir d'une énergie jamais anéantie, ni par les corps trop nombreux pour la chambre mortuaire, ni par les détresses respiratoires; et de cette énergie triomphent les séquences de vie, les survivants, les guéris, les marques de solidarité, la chaîne humaine entre personnels soignants qui refusent l'asphyxie. Et tapie dans l'ombre, la journaliste qui se fait oublier accompagne ces heures sensibles.  

Difficile pour Solenne Le Hen, même une semaine après le tournage de livrer un sentiment personnel. Les émotions emmagasinées sont celles transmises par les personnels soignants, les médecins, les gens dans les services. Comme si elle s'interdisait de ressentir pour mieux retranscrire ce qu'elle avait vu et reçu.  

24 heures à l'hôpital Bichat, profession reporter : Solenne Le Hen avec Eric Valmir à réécouter en téléchargement

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.