Kits de protection et micro perche pour rester à distance des personnes interrogées, les reporters de Radio France sillonnent le pays pour évoquer la réalité de la France au temps du Covid. Les sujets qui font débat et comment les différentes régions sortent progressivement du confinement. Mathilde Dehimi reporter.

Reportage en zone verte où le touriisme vert souffre du desert  humain
Reportage en zone verte où le touriisme vert souffre du desert humain © Radio France / Mathilde Dehimi

Un contre coup après les annonces d’Édouard Philippe jeudi dernier. La vie reprend petit à petit. Dans les rues, visages masqués avec lunettes de soleil, on ne se reconnait pas, on se tient  loin des uns des autres, on s'habitue aux files d'attentes, aux parcours fléchés, aux plexiglas. Heureusement que les beaux jours sont là, diner en terrasse sera plus simple qu'en salle mais ce quotidien qui revient n'a rien de familier

Un parfum d'après Covid mais avec une menace toujours dans l'air, alors dans les entreprises, la norme reste le télétravail. Le premier ministre l'a répété. La prudence est de mise. Les activités reprennent. Du cœur à l'ouvrage, mais le cœur justement n'y est pas toujours. Les corps ont souffert physiquement de la maladie ou du confinement et des corps de métiers ne se relèveront pas si facilement. L’ostéopathe financier ne fera pas de miracles. 

C'est cette atmosphère d'entre deux, de faux rythmes, d'enthousiasmes teinté de mélancolie que racontent les reportages de Mathilde Dehimi et Laurent Machietti. La rentrée dans un collège de Limoges, un restau routier à Brive où l'on se demande comment rattraper les kilomètres perdus, et le tourisme vert en Dordogne privé de la traditionnelle déferlante anglaise, un tourisme vert en zone verte qui verdit tant les réservations font défaut. Mathilde et Laurent sont les premiers clients d'un hôtel. 

Car pour les reporters aussi, raconter la France convidisée sur les routes, d'un département à l'autre posait la question de la logistique. Comment se restaurer et où dormir ? Les rares infrastructures ouvertes et qu'il fallait trouver donnait toujours le prétexte à un échange riche avec les gérants, les journalistes étant les seuls clients pendant la crise. 

Profession reporter dans la France Covidisée. Mathilde Dehimi, grand reporter à France Inter avec Eric Valmir

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.