Qu'avez-vous fait de vos rêves
Qu'avez-vous fait de vos rêves © Radio France

Ils avaient tous un rêve, imaginaire ou réel, mais qu’importe, c’était le leur ! N’Fanteh a décidé de revenir sur ces rêves d’enfance. Elle a retrouvé la cassette d’un spectacle qu’elle et ses amis d’enfance avaient joué voilà dix ans. Tous se sont retrouvés à la ludothèque de Créteil pour revivre ces moments de jeunesse magiques : Sarah, la directrice, N’Fanteh (la chanteuse universalis), Meziane (le gros dur), Bechir (le petit voleur), etc. Grâce à la cassette, on a pu remonter le temps : ce fut un moment de joie, des éclats de rires, sur les visages on voyait que c’était une bonne époque de leur vie ! Aujourd’hui, la plupart d’entre eux ne rêvent plus, comme « Kagné, le chapeau qui parle ». D’autres rêves se sont complètement modifiés, tel celui de « Moussa, Malcom le danseur ». Quel avenir auront donc ces jeunes du quartier du Palais ? Pensons-nous qu’un jour ils continueront à rêver ?

Qu'avez-vous fait de vos rèves ?

Reporter citoyen

Les liens

LaTéléLibre Née le 24 janvier 2007, LaTéléLibre a réussi à se faire connaître grâce à ses 1200 vidéos et ses émissions comme Le Point Rouge, La question à Débo, Le Bowow, Sous les pavés, La Libre Interview… Face à la défiance croissante envers le médias dominants, il y a une demande pour un traitement libre, décalé, impertinent, rigoureux et citoyen. Chaque jour, notre bande s’agrandit. Notre cause est celle du citoyen qui veut affirmer son pouvoir, dans le respect des règles démocratiques. LaTéléLibre est devenue peu à peu un un laboratoire de télévision. Professionnelle, citoyenne et respectueuse des personnes filmées et de ceux qui nous regardent, en évitant le prêt à penser en vigueur aujourd’hui. Toute l’équipe de LaTéléLibre espère qu’elle deviendra la vôtre !

Reporter Citoyen Parce que nous refusons la fatalité d’une génération sacrifiée et que nous croyons en la possibilité de créer des médias citoyens et populaires, nous avons lancé Reporter citoyen.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.