On parie que nos petits invités du jour vont avoir un peu de mal à trouver quel est l'objet qu'ils auront entre les mains ? Ils ne l'ont probablement jamais vu de leur vie ! Direction l'école Decamps, du 16e arrondissement de Paris, à la rencontre de Leina, Claire et Eliott . Alors, qui de eux ou de vous va identifier l'objet le plus vite ?

Qu'est-ce qu'on va en faire, épisode 2
Qu'est-ce qu'on va en faire, épisode 2 © Radio France / JB

la solution

Le moulin à café de "Qu'est-ce qu'on va en faire ?"
Le moulin à café de "Qu'est-ce qu'on va en faire ?" © Radio France

Notre objet date d'un temps - pas si lointain - où on n'achetait son café ni en capsules ni même en paquets moulus, mais en grains ! Il s'agit d'un moulin à café , dont la fonction est de broyer les grains de café tout en conservant le mieux possible leur arôme : c'est tout un défi, car une fois moulu, le café perd très vite son goût. On dit qu'il s'oxyde , c'est-à-dire qu'il s'altère au contact de l'oxygène (et la surface exposée à l'oxygène est plus grande quand le café est moulu que lorsqu'il tient en un seul grain).

Les premiers moulins ont fait leur apparition dès le début du 17e siècle, mais c'est à partir du 19e, et de la Révolution Industrielle, que le moulin débarque dans toutes les maisons… grâce à Peugeot ! Avant de produire des voitures, la marque au Lion a fait sa fortune sur des moulins à café ! Voilà pourquoi il y avait une petite plaque "Peugeot" sur notre moulin à café. L'âge d'or a duré jusqu'au milieu des années 70 : aujourd'hui, pour ceux qui achètent encore leur café en grains, les moulins sont tous électriques.

la vidéo

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.