Notre tour d'horizon des vieux objets touche à sa fin, avec un dernier passage par l'école Decamps du 16e arrondissement de Paris : nous y avons retrouvé Inès, Louis et Jayden, élèves de CE1, qui ont eu à manipuler un objet qui s'ouvre, se ferme, se tourne, se regarde de près ou de loin... Mais de quoi s'agit-il ? A vous de trouver !

Qu'est-ce qu'on va en faire, épisode 19
Qu'est-ce qu'on va en faire, épisode 19 © Radio France

La solution

Il s'agissait d'une vieille caméra… Plus exactement une Armor 8 , l'une des premières caméras facilement portables et utilisables par les amateurs. A l'époque, nous sommes dans les années 30-40, et le cinéma amateur existe depuis longtemps déjà mais le matériel est encore lourd.

Une caméra 8mm, de marque Kodak
Une caméra 8mm, de marque Kodak © Radio France

C'est alors qu'arrive le film 8mm, nommé par rapport à la largeur de la pellicule , qui peut être utilisé dans des appareils beaucoup plus petits que le 35mm et le 16mm, les formats en vigueur jusque-là. Le tout au détriment de la qualité de l'image, mais peu importe alors, le cinéma est enfin à la portée de tous.

Résultat : le 8mm a été très vite très apprécié des vidéastes amateurs … et aujourd'hui encore, certains continuent à filmer en 8mm – notamment des artistes – pour le grain particulier de l'image !

le vine

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.