"L'Elephant Paname" est un nouveau lieu du côté d'Opéra quimêle danses, arts plastiques et photos… Pour l'inauguration, c'est le travail photographique de celui qu’on appelle le "Doisneau américain", le très burlesque Elliott Erwitt, qui est à l'honneur jusqu'au 13 janvier…

Elliott Erwitt a non seulement immortalisé Marylin Monroe dans sa robe belle blanche vaporeuse qui s'envole sur une bouche de métro, il a aussi saisi toute la douleur d'une Jackie Kennedy aux obsèques de son mari JFK, mais il me semble que l'aspect le plus intéressant de son travail s'est fait au cœur des villes, aux détours d'un snack ou au fond d'une impasse, à la rencontre des citadins du monde…

La rue, toujours la rue !

Parisiennes, romaine, vénitiennes, berlinoise, cubaine…

Elliott Erwitt y a croisé des hommes pressés, des femmes énergiques, des enfants espiègles, il a suspendu le vol des oiseaux et dialogué à sa manière avec la race canine…

Entre deux avions, il est venu découvrir cette belle rétrospective qui lui est consacrée… une rencontre un peu cocasse et acrobatique…

Evénement(s) lié(s)

Elliott Erwitt

Les liens

L'Elephant Paname

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :

(ré)écouter Quand on arrive en ville Voir les autres diffusions de l'émission

... en Avignon !

Paris OFF

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.