Après « Voyage aux iles de la désolation » sur les terres de l'Antarctique, le dessinateur Emmanuel Lepage nous emmène dans une zone interdite, celle de Tchernobyl et de Pripiate …

En 1986, le monde retient son souffle, la centrale nucléaire de Tchernobyl explose et provoque un des accidents industriels les plus meurtriers de l'Histoire.

En 2007, un collectif breton "les dessin'acteurs" qui milite contre le nucléaire, décide d’installer une résidence d’artistes dans cette ville d’Ukraine marquée par la catastrophe et où rode encore la mort.

Emmanuel Lepage fait partie de ces artistes qui ont voulu témoigner et se rendre sur place. Un printemps à Tchernobyl raconte ces quelques semaines qui ont changé durablement son regard sur ces terres hautement contaminées.

L'appréhension, la surprise et l'humanité accompagnent cette aventure unique.

Un carnet de voyage teinté d’une vitalité insoupçonnée ! 

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.