L'EMISSION

Il est né à Paris. Il est né à Thiais. Il a fait sa mutation dans la vapeur d’un Pacific 231. Il a cassé ses habitudes pour qu’on lui offre le bénéfice du doute. Il dit que le système est lisse et qu’on s’emmerde un peu. Il dit qu’il est politiquement correct et qu’il nous emmerde. Il aime ce plaisir vaniteux que procure une chanson. Il adore la variété populaire française des années 70. Il est un type anxieux. Il est d’une nature angoissé. Il rêve toujours de ce rêve d’enfant où il était David Bowie. Il rêve toujours de ce rêve d’enfant où il était clown avec une trompette. Il n’a pas toujours été considéré par la critique. Il est devenu la cible d’une certaine critique. Il aurait aimé écrire Life on mars de Bowie. Il aurait aimé écrire la beauté d’Ava Gardner de Souchon. Il est devenu acteur après chanteur. Il était scénariste avant d’être chanteur. Il est sûrement de gauche. Il est toujours de gauche. Il est auteur compositeur interprète. Lui non plus. Il s’appelle Raphaël. Il s’appelle Bénabar. Un nom et un prénom pour deux initiales. BR. Non ce n’est pas le sigle qui signifie Base de remboursement de la Sécurité sociale en France. Quand la musique donne, il n’est pas question des fraudeurs chers à notre président. BR comme Bénabar, Raphael sur France Inter, le drôle d’endroit pour cette rencontre.

LA PLAYLIST

RAPHAEL | Terminal 2B | album : Live vu par Jacques Audiard (EMI)

BENABAR | L'agneau | album : Les bénéfices du doute (Sony)

extrait : Yves Montand | Le chef d'orchestre est amoureux

RAPHAEL | Chanson pour Patrick Dewaere | album : Live vu par Jacques Audiard (EMI)

extrait : Renaud | Mistral gagnant

BENABAR | Mirabelle | album : Les bénéfices du doute (Sony)

LE MIX LIBRE

Chaque mois, "Quand la musique donne" présente son Mix Libre.

4 artistes, 4 nouveautés, 4 extraits, 4 sources de plaisir.

Ce mois-ci découvrez...

3 min

Le mix libre de décembre ok

# B R OAD WAY

"Days of reckoning" extrait de "Solo System Revolution"

(6AM) | site officiel

# PART COMPANY

"Babar" extrait de " Babar EP"

(Green United Music) | [myspace](http://www.myspace.com/partcompanymusicEn cache - Pages similaires )

# INSTITUT "Les pensions de retraite" extrait de "Ils étaient tombés amoureux instantanément"

(Institut & Rouge-Déclic) | site officiel

# STUCK IN THE SOUND

"Brother" extrait de "Pursuit"

(It's records / Discograph) | site officiel

LES INVITES

BENABAR

Trois ans après la pop orchestrée de l’album Infréquentable, c’est un disque au bois clair que nous livre Bénabar. Des guitares, des banjos, un piano bastringue, un solo d’harmonica : du Québec à l’Irlande en passant par la France de Renaud, on l’appelle musique de plancher car elle est tout autant faite pour les pieds que pour la tête. Réfléchit-on mieux en dansant ? Les chansons sont un roseau penchant : la mélodie c’est ce qui accroche l’oreille, mais c’est le texte qui fait qu’on les retient dans les bals et les mariages.

RAPHAEL

Un objet fabriqué. A fabriquer. Et chacun son métier.

Un regard porté, sur un, deux concerts par exemple : chacun à son poste.

Regarder la scène s'animer, ce qui se passe dessus et autour, et proposer en images et sons articulés dans une forme ad hoc, une image juste. L'entreprise ne vaudra que si on n'oublie pas l'essentiel : le public à qui il est destiné.

l'objet est à penser, et ciseler, "tout nu", avec le moins de certitudes possibles au départ, sauf cette résolution de ne pas l'ignorer.

"jacques audiard"

LES BONUS

Evénement(s) lié(s)

48H00 InFiné

Les liens

BENABAR, le site officiel

Raphaël, le site officiel

INA, le site officiel

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.