Berry / Darc
Berry / Darc © Radio France

L'EMISSION

Elle est née à Paris. Il est né à Paris. Elle est fille d’une chanteuse qui deviendra animatrice de radio avec l’art et la manière. Il est fils d’un coupeur de fourrure et d’une comptable dans la confection. Elle voulait être comédienne et a fait ses classes sur la scène nationale de Poitiers. Il a fait ses classes dans le punk et il a si bien incarné le garçon sauvage de Marc Dufaud

Elle écoutait en boucle « dépression au dessus du jardin ». Il s’est révélé le jour où il a découvert Elvis. Elle a rencontré son destin dans une crèche pour enfants. Il a forgé son destin en volant les numéros de Best au kiosque à journaux de la place Blanche. Elle a bu les vers de Racine, cru en l’intranquillité de Pessoa, et s’est incarné avec la poésie de Verlaine. Il a peuplé sa vie en zig zag de Ginsberg, Elvis, Kerouac, Coltrane, tous les hommes qui se sont ouverts comme les fleurs du mal. Elle a en elle quelque chose de Georges Sand. Il a en lui quelque chose de Jean Genet

Elle a compris l’essentiel lorsqu’elle a lu que c’est la deuxième œuvre qui fait un artiste. Il a compris l’essentiel lorsqu’il a réalisé qu’il était vivant bien plus que survivant. Elle sait que « Mademoiselle et liberté » sont deux notions qui vont bien ensemble. Il sait le prix de la douleur, de l’héritage, d’une vie qui doit intégrer jusqu’au bout le génocide. Elle chante « ces mots qu’on ne dit pas pour que le printemps revienne ». Il chante « je suis né en mai, c’est moi le printemps. Elle est d’humeur viscéralement passagère. Il dit qu’il est un fugitif et qu’il faut donc se dépêcher. Elle pourrait dire comme Léo Ferré « le bonheur c’est du chagrin qui se repose ». Lui non plus. Parce que même enfant il faisait semblant d’être heureux. Elle est auteur et interprète. Il est auteur compositeur interprète. Elle s’appelle Berry. Il s’appelle Daniel Darc. Deux initiales pour deux noms. Berry Daniel. BD, non il ne sera pas question de bande dessinée cette après midi mais c’est bien Daniel Darc et Berry qui se rencontrent sur France Inter, notre endroit pour une drôle de rencontre.

LA PLAYLIST

DANIEL DARC | titre : My baby left me | album : La taille de mon âme (jive/epic)

BERRY | titre : Les passagers | album : Les passagers (casablanca records)

extrait : christine authier | titre : j'aimais

extrait : bill haley | titre : rock around the clock

extrait : eddie cochran | titre : summertimes blues

extrait : elvis presley | titre : in the ghetto

DANIEL DARC | titre : C'est moi le printemps | album : La taille de mon âme (jive/epic)

extrait : bourvil | titre : la tendresse

extrait : bourvil | titre : les crayons

extrait : bourvil | titre : la ballade irlandaise

BERRY | titre : Like a river | album : Les passagers (casablanca records)

extrait : véronique sanson | titre : le maudit

BERRY & DANIEL DARC | titre : la chanson d'hélène

LE MIX LIBRE

Chaque mois, "Quand la musique donne" présente son Mix Libre.

4 artistes, 4 nouveautés, 4 extraits, 4 sources de plaisir.

Ce mois-ci, découvrez...

# OXIA featuring Mesparrow

"Traveling" extrait de "Tides of mind"

InFiné | site officiel

# ST MICHEL

"I love Japan" extrait de "Extende Play n°1"

Dièse Productions | site officiel

# OIL

"Rock hit" extrait de "Black Notes"

Discograph | site officiel

# SASCHIENNE

"Unknown" extrait de "Unknown"

Kompakt | site officiel

LES INVITES

BERRY

C’était il y a quatre ans jour pour jour, à l’époque où il ne serait venu à personne l’idée de supprimer la mention Mademoiselle des formulaires administratifs. Berry, tout juste trentenaire, publiait un premier album précisément intitulé Mademoiselle et s’offrait une étoile sur le chemin des dames de la chanson pop en français. Un disque d’or plus loin et quelques 200 concerts en France comme à l’étranger, jusqu’au Brésil, en Corée ou Serbie où l’album aura connu plusieurs vies bien remplies, elle est enfin de retour. Comme on reprendrait une conversation jamais vraiment interrompue, ses nouvelles chansons pro­longent en les raffinant encore un peu plus les orgueilleuses beautés romanesque d’une Mademoiselle qui aurait grandi. Même si les équilibres et les charmes des chansons du premier album ont été jalousement préservés, c’est à travers de nouvelles rencontres et le mûrissement des thèmes autrefois effleurés que se distinguent les nouveaux titres. Moins contemplative désormais, Berry a imprimé dans ses textes pas mal des sensations éprouvées au cours de l’agitation des récentes années.

[extrait bio officielle]

| site officiel

| les dates de concert

DANIEL DARC

Porté par "C'est moi le printemps", Daniel Darc est revenu à l'automne dernier avec un 4ème album et la ferme intention de "faire la plus belle chanson de tous les temps, faire la chanson que l’on rêve d’entendre depuis toujours". Avec "La taille de mon âme", Daniel Darc poursuit donc sa carrière solo et nous parle d’amours cabossées et sublimes, des filles qui surviennent comme l'orage sur un verger, des amis perdus depuis longtemps, des récits spirituels irradiés de vérité... C'est un album bouleversant à la plume héroïque, qui place l’ex Taxi Girl dans la grande lignée des Bashung et Gainsbourg. Avec Daniel Darc, il y a toujours un vertige. Ce n’est pas seulement parce qu’il convoque des zéniths ou parce qu’il est remonté des abysses. C’est aussi une sensation horizontale : on le croit près de soi et soudain, on réalise qu’il s’est matérialisé là-bas au loin, là où les parallèles se rejoignent. Daniel Darc revient donc périodiquement poser son sac de péchés et de pardons, d’extases et de peines, de drames et de plaisirs. Cela s’appelle un album

[extrait bio officielle]

| site officiel

| les dates de concert

LES BONUS | VIDEO

Les liens

INA, le site officiel

le site officiel de AGORIA Agoria a réalisé le générique de l'émission "Quand la musique donne".

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.