L'EMISSION

LA PLAYLIST

JEAN-LOUIS MURAT | vendre les prés | album : Grand Lièvre (polydor)

LISA PORTELLI | vaste vague | album : Le régal (wagram)

JEAN-LOUIS MURAT | sans pitié pour le cheval | album : Grand Lièvre (polydor)

LISA PORTELLI | les chiens dorment | album : Le régal (wagram)

LE MIX LIBRE

Chaque mois, "Quand la musique donne" présente son Mix Libre.

4 artistes, 4 nouveautés, 4 extraits, 4 sources de plaisir.

Ce mois-ci découvrez...

# DILLON

"Tip tapping" extrait de "This silence kills"

(BPitch Control) | site officiel

# SCRATCH MASSIVE feat. Daniel Agust

"Paris" extrait de "Nuit de rêve"

(Pschent) | facebook

# LA BOITE A OOTI

"L'interprétation des signes" extrait "La boîte à Ooti"

(YY) | site officiel

# S.MOS

"125th St. and 7th Avenue" feat House of Pain, Pete Rock & Oliver Nelson extrait de "Hip Hop and Jazz Mixed up Volume 2"

(Musicast) | site officiel

LES INVITES

LISA PORTELLI

Lisa Portelli livre sa vision du monde à travers son premier “Le Régal" avec lequel elle dépasse la séduction pour aller sans agression nous chercher au plus profond de nous même. Réalisé par Lionel Gaillardin (Kerenn Ann, Benjamin Biolay), elle nous offre un album précis, intense, homogène. On comprend mieux alors pourquoi elle cite Dominique A comme phare musical et qu’on la compare parfois à Rodolphe Burger ou PJ Harvey. En effet elle a de ces aînés là, l’inventivité et l’exigence. Le Régal est lumineux, fluide, à l’image de celle qui le fait vivre

Douze titres félins qui jouent à cache-cache entre eux, se répondent et jamais ne se répètent musicalement.

JEAN-LOUIS MURAT

Il arbore de vertigineuses oreilles, est célèbre pour sa vélocité et hante de nombreuses légendes à travers la planète. Les Indiens d’Amérique en ont même fait une divinité à la fois esprit farceur et architecte de l’univers. Mais si Jean-Louis Murat a intitulé "Grand Lièvre" son nouvel album, c’est davantage par amour de l’animal que par souci de mythologie ésotérique. "Grand Lièvre", symbole d’une espèce en voie de disparition, métaphore d’une terre perdue. Deux ans que Jean-Louis n’avait publié d’album. Enregistré en quelques jours dans le sud de la France, avec les fidèles Fred Jimenez et Stéphane Reynaud, épaulés par le pianiste Slim Batteux, le disque sonne comme s’il avait été capté dans les conditions du live. Une musique qui, paradoxalement, n’a jamais été aussi limpide et énigmatique à la fois.

LES BONUS

Les liens

Lisa Portelli, le site myspace

Jean-Louis Murat, le site officiel

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés:

(ré)écouter Quand la musique donne (été 2012) Voir les autres diffusions de l'émission

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.