L'EMISSION

Elle est née à Carcassonne. Elle est née à Levallois Perret. Elle a l’Espagne qui pousse un peu sa corne en elle. Elle a un peu de cette plaine ouverte sur la Baltique en elle. Elle est un oiseau piment doué d’impatience. Elle est une Eve qui ne croque pas la pomme comme ça. Elle incarnait le petit génie de l’arbre mort. elle jouait de la guitare 5 heures par jour à étudier les œuvres postromantiques. Elle aime plus que tout Tom Waits. Elle pourrait mourir presque sereinement avec la symphonie N°4 de Gustave Malher. Elle panique, et pourtant c’est elle qui a commencé en disant j’aime pas l’amour, alors elle se fait belle à en crever. On ne l’invite pas, elle se vexe, et après jamais la paix, donc plutôt jouer dehors. Elle parle souvent du corps, de ses hanches, de son ventre et de ses seins, elle qui aurait aimé être une égérie de Botero/ Elle parle souvent en creux d’identité, maman XY, me taire te plaire, Zazie dans les yeux. Pour elle mademoiselle c’est être une femme qui prend sa vie en main, qui goûte à tout, qui n’a peur de rien. Pour elle mademoiselle, c’est rester jeune, être libre jusqu’à briser la nuque à un mec qui se moquait de son serre tête, et ne pas s’endormir dans un système marital. Elle est auteur compositeur interprète. Elle non plus. Ce n’est pas une chanteuse, mais une femme qui chante. C’est une rockeuse, qui possède la science du contrepoint. Elle est un vrai cas dans la chanson française. Elle est le seul K majuscule de la chanson. Elle s’appelle Olivia Ruiz. Elle s’appelle mademoiselle K. RK deux initiales pour deux noms. Ruiz K, non ce n’est pas cet algorithme très performant et le format propriétaire de compression de fichiers. C’est Olivia Ruiz qui rencontre Mademoiselle K, deux filles de confessions électriques qui se rencontrent cet après midi sur France Inter, l’endroit pour une drôle de rencontre.

LA PLAYLIST

OLIVIA RUIZ | Sing Sing Sing | album : Olivia Sings For The Red Star (Polydor)

MADEMOISELLE K | Jouer Dehors | album : Jouer Dehors (EMI)

extrait : Marvin Gaye | i heard it through the grapevine

extrait : Patti Smith | Gloria

extrait : Queen | Bohemian Rhapsody

extrait : David Bowie | Heroes

OLIVIA RUIZ | The more i see you | album : Olivia Sings For The Red Star (Polydor)

extrait : Chet & Olivia Ruiz | Pepites et pépétes

extrait : Buck 65 & Olivia Ruiz | tears for the heart

MADEMOISELLE K | Me plaire te taire | album : Jouer Dehors (EMI)

LE MIX LIBRE

Chaque mois, "Quand la musique donne" présente son Mix Libre.

4 artistes, 4 nouveautés, 4 extraits, 4 sources de plaisir.

Ce mois-ci découvrez...

# KING KRULE

"Bleak Blake" extrait de "King Krule Ep"

(True Panther) |site officiel

# LOANE & CHRISTOPHE

"Boby" extrait de "Le lendemain"

(EMI) | site officiel

# QUANTIC & ALICE RUSSELL WITH THE COMBO BARBARO

"Look around the corner"

(Tru Thoughts) | site officiel

# WE HAVE BAND

"Where are your people" extrait de "Ternion"

(Naïve) | site officiel

LES INVITES

OLIVIA RUIZ

Une trompette semble vouloir séduire l’oreille d’une fille au regard de biais. Cette trompette, souffle à l’oreille de la renommée Olivia Ruiz, qu’elle peut s’autoriser une jolie parenthèse musicale à mille lieux des obscurs calculs de carrière. La vie d’un tour Bus de tournée frise parfois les délices de Capoue. Chaque nuit sur la route pour passer le temps, Olivia Ruiz, miss météores ceinte de son écharpe d’étoiles, mettait un tigre dans son horloge biologique capitonnée au swing. Exercice en forme de défi pour celle qui entre deux dates de tournée, parlait toujours de Marilyn Monroe, Julie London ou Billie Holiday à ses musiciens les plus attentifs. Johane Myran et Robin Canac l’ont prise au mot. A force de jouer à l’élastique avec sa voix de sirène du Mississipi, elle a fini par attirer un gang de 17 musiciens suffisamment costauds pour faire souffler un vent de folie sur sa silhouette de Betty Boop bien ancrée dans ses chaussures de princesse. Sans crampons, elle est donc appelée à jouer sur le terrain d’harmonie du Red Star orchestra*. Big band sur la planète chocolat. Adepte du story telling, elle invente son propre jazz side story.

site officiel olivia ruiz

site officiel red star orchestra

MADEMOISELLE K

Jusqu’à ses 20 ans, Mademoiselle K, Katerine Gierak à la ville, faisait de la guitare classique. Conservatoire de Boulogne, études de musicologie. La mère, fan d’opéra, rêvait d’être pianiste. Son père, qui jouait de l’accordéon, écoutait Elvis et Aznavour. Fille d’immigrés polonais. Toute son enfance, Katerine Gierak a entendu ses parents devoir épeler leur nom. Les parents ne sont jamais mieux vengés que par leurs enfants. Mademoiselle K — en entier — l’a fait. Sans une faute. Cinq ans après l’album Ça me vexe , instantané d’une société mondaine et verrouillée en forme d’autoportrait, trois ans après Jamais la paix , album collectif de gimmick , phrase mantra et __ une chanson sur l’identité, et deux ans après un live témoin des concerts qu’elle donne avec son groupe de trois musiciens, Mademoiselle K est revenue. L'album, son troisième, Jouer Dehors. C'était il y a un an.

site officiel Mademoiselle K

LES BONUS

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.