L’auteur de romans noirs prévoit la fin du monde dans une centaine d'années. Rien de dramatique, ce sera l'occasion qu'un nouveau monde renaisse.

L'auteur de romans noirs prédit une fin du monde
L'auteur de romans noirs prédit une fin du monde © AFP / ULF ANDERSEN / Aurimages

Jean-Bernard Pouy considère que l’Homme arrive à la fin d’un cycle, et qu’une population va disparaître : « celle qui base tout sur le fric, la technique ». Il projette une « catastrophe planétaire, un cataclysme final ».

Nous vivons quelque chose d’assez important : la fin du travail.

L’écrivain ne croit pas non plus à l’augmentation du temps de vie. « Plus l’air est pourri, plus les maladies vont arriver », explique-t-il. Seul intérêt de la technologie à ses yeux : les opérations chirurgicales à distance grâce aux robots. « Au moins, les robots n’arriveront pas saouls dans la salle d’opération » rigole-t-il.

_Jean-Bernard Pouy a publié son dernier roman « Le Merle d’Arthur Keelt » en février 2016. (Editions l’Atalante)_

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.