Quelle doit être la posture nouvelle du chef d'entrprise à l'égard de ses salariés et de la société en général? En quoi une politique de la diversité au sein de l'entreprise est un gage de réussite et d'efficacité sur le long terme?

Chritsian Nibourel est Président d’Accenture France. Membre du Conseil Exécutif du MEDEF. et Vice Président de la Commission nationale des Services, nommé par Arnaud Montebourg.Il est à l’initiative en 2012 du Collectif Empreintes sociales ; une quinzaine de chefs d’entreprises qui affirment l’impact des politiques sociales d’une entreprise sur ses employés et sur l’ensemble de la société.

Il publie : Ecoutons le monde de demain. Entretien avec Alain Louyot. Préface de Jean-Paul Delevoye. Editions L'Express. 95 pages

Trois types d’empreintes sont fondamentales selon lui : une empreinte économique (= la rentabilité) ; l'empreinte environnementale (l' action d l'entreprise sur la biodiversité) et l'empreinte sociale (l'impact sur son ecosystème humain). L’empreinte sociale d'une entreprise, c’est sa volonté d'agir sur l’emploi, l’employabilité, la diversité et le comportement citoyen.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.