Regards croisés de Caroline Fourest, Frédéric Encel et Gilles Kepel ce soir.

Caroline Fourest est essayiste, rédactrice en chef de la revue ProChoix

Frédéric Encel est maitre de conférence sà Sciences-Po

Gilles Kepel est politilogue, spécialiste de l'islam

Une journée à haut risque dans le monde musulman

Aujourd'hui, vendredi, jour de grande prière dans le monde musulman, est une journée à haut risque après les nombreux appels à manifester contre la diffusion sur internet d'extraits d'un film produit aux Etats-Unis et insultant le prophète Mahomet. Le Caire en Egypte, Sanaa au Yemen, Khartoum au Soudan, Tripoli au Liban ou encore Kaboul en Afghanistan,autant de capitales où se sont réunis des centaines de manifestants.

La vidéo controversée, "L'innocence des musulmans", aurait été produite par un certain Sam Bacile - probablement un pseudonyme. Cet homme a, dans un premier temps, été présenté comme un promoteur immobilier israélo-américain vivant en Californie, mais le mystère persiste sur sa véritable identité. Ce film qui a déclenché la fureur du monde musulman dépeint le prophète Mahomet comme un imbécile, un homme à femmes et un imposteur. Les musulmans considèrent la simple représentation du Prophète comme blasphématoire. Les autorités américaines ont tenu à prendre toutes leurs distances par rapport au film qui a mis le feu aux poudres et dont la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a dénoncé jeudi le caractère "écoeurant". A Benghazi, en Libye, où une attaque contre le consulat américain a entraîné mardi soir la mort de l'ambassadeur Christopher Stevens et de trois autres Américains, l'espace aérien au-dessus de l'aéroport a été fermé pendant dix heures pour des raisons de sécurité.

Ban Ki-moon, secrétaire général de l'Onu, a lancé un appel au calme. Il a condamné un "film haineux qui semble avoir été réalisé délibérément pour attiser l'intolérance et faire couler le sang". Mais, a-t-il souligné à propos des manifestations, "rien ne justifie de tels meurtres et de telles attaques". Dans ce contexte tendu, le pape Benoît XVI est arrivé vendredi après-midi à Beyrout, porteur d'un message de paix pour le Proche et le Moyen-Orient

Quelles solutions pour les populations Roms?

Le Ministre de l'Intérieur Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé des affaires européennes ont conclu mercredi lors d'un déplacement en Roumanie, un accord avec le gouvernement roumain valable deux ans: quelque 80 familles retourneront en Roumanie dans le cadre de ce programme expérimental.

15 à 20 000 personnes forment la communauté rom en France. La plupart installées dans des campements sauvages ou des squats.

Ils sont ressortissants roumains et bulgares, citoyens européens depuis 2007,et font l’objet de "mesures transitoires" jusqu’au 31 décembre 2013 qui, de fait, les excluent du marché du travail.

A la suite de la réunion interministérielle du 22 aout, le gouvernement s'est engagé à assouplir les contraintes pesant sur l'accès au travail des Roms, en, supprimant la taxe de 700 euros due par les employeurs et en élargissant les métiers auxquels ils peuvent avoir accès.

L'action du gouvernement français à l'égard des Roms est observée attentivement par les défenseurs des droits de l'homme ainsi que par l'Union européenne qui avait critiqué, il y a deux ans, la politique menée sous le président Sarkozy.

les recommandations

Caroline Fourest recommande l'ouvrage d'Annick Cojean: Les proies dans le harem de Kadhafi. Ed Grasset

Jean-Marie Colombani recommande le spectacle de Fellag au Théâtre du Rond-Point à Paris

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.