"Le président de la République a jeté de l'huile sur le feu. C'est lui qui a appelé à la société de vigilance, montré du doigt la culpabilité des musulmans dans l'attaque de la préfecture de police de Paris", a estimé Jean-Luc Mélenchon, député France insoumise des Bouches-du-Rhône et invité d'Inter dimanche.

"Je n'ai jamais ressenti le danger que certains croient ressentir en voyant des musulmans", a témoigné Jean-Luc Mélenchon député des Bouches-du-Rhône, président du groupe LFI à l’Assemblée nationale, invité de "Questions Politiques" dimanche. "C'est terrible, cette haine des musulmans, cette stigmatisation d'une religion, ces émissions sans fin contre eux. (...) Je n'ai jamais ressenti le danger que certains croient ressentir en voyant des musulmans. Je regarde tout ça avec le regarde de quelqu'un qui aime la France et qui sait qu'elle n'a pas de destin possible dans une division de guerre de religion", a-t-il ajouté au sujet du débat sur le voile, revenu dans l'actualité après l'affaire du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

"Le président de la République a jeté de l'huile sur le feu. C'est lui qui a appelé à la société de vigilance, qui a montré du doigt la culpabilité des musulmans dans l'affaire de la préfecture de police de Paris alors qu'on sait tous qu'il s'agit d'un détraqué, de quelqu'un qui était mal dans sa tête et dans sa peau. (...) Nous sommes capables de vivre tous ensemble, arrêtez de montrer du doigt les musulmans", a par ailleurs jugé Jean-Luc Mélenchon.

  • Légende du visuel principal: Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale © AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
Les invités
  • Jean-Luc MélenchonHomme politique - Candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle 2017
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.