La députée du Pas-de-Calais, présidente du Front national, est l'invitée de "Questions Politiques". Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Jeff Wittenberg (France Télévisions).

Marine Le Pen est l'invité de Questions politiques
Marine Le Pen est l'invité de Questions politiques © Maxppp / EPA / Newscom / Yoan Valat

.

Le zapping politique de Laurence Peuron

Le portrait de Marine Le Pen

Marine Le Pen et la mobilisation sociale

Je n’irai pas aux cotés des étudiants bolcho, ni aux cotés des centrales syndicales ; je ne les confonds pas avec les syndiqués.

Interrogée, sur la grève de la SNCF, Marine Le Pen estime qu' "il y a d’autres moyens d’exprimer le désaccord comme la gratuité totale, par exemple".  

Marine Le Pen estime que les partenaires, pour la plupart,  sont prêts aux réformes et elle est d'accord avec  le fait que l’état  reprenne la dette de la SNCF. Elle rappelle que "Le système ferroviaire en France est bon, supérieur à ce qui se passe ailleurs".  

Marine Le Pen présidente, peut-elle incarner le rôle ? 

La présidente du Front national a déclaré que son parti avait perdu près de 6.000 adhérents depuis l'automne en raison de ses problèmes bancaires, mais qu'il allait "bien" et le démontrerait aux élections européennes et municipales.  "Nous sommes à peu près à 45.000" adhérents à jour de cotisation, pour environ 80.000 adhérents statutaires"

Retour sur le débat Le Pen – Macron pendant la présidentielle. Comment rebondir ? 

Nelson Mandela dit je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends. 

Quels peuvent-être les alliés de Front National désormais ? Si personne ne veut s'allier au FN, "nous irons au combat, comme toujours, avec un certain succès" . Pour Marine Le Pen, le clivage droite gauche est obsolète.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.