Benoît Hamon, candidat de la primaire à gauche est l'invité de l'émission Questions Politiques ce dimanche 8 janvier.

Benoît Hamon
Benoît Hamon © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Le candidat à la primaire de la gauche Benoît Hamon, ancien ministre de François Hollande, a précisé ce dimanche quelques éléments de son programme.

Celui qui, rapidement, est devenu le "Fillon de gauche", à savoir l'outsider qui monte, a toutefois manifesté quelques incertitudes sur la primaire organisée les 22 et 29 janvier prochains, et notamment sur son taux de participation. Si la gauche mobilise moins de deux millions d'électeurs, il paraît difficile pour Benoît Hamon de considérer le candidat issu de la primaire comme légitime. Un écueil d'autant plus préoccupant que, pour l'heure, plusieurs candidats hors primaire se disputent aussi la part du lion à gauche.

L'ancien ministre, qui reconnaît avoir évolué lorsqu'il était délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation, veut croire en la force d'une singularité française : notre système social. Pour lui, l'instauration d'un revenu universel et la refonte de la fiscalité doivent servir à "éradiquer la pauvreté", mais aussi à permettre à chacun de disposer des moyens (financiers) d'exercer un réel arbitrage sur la modulation de son temps de travail.

Benoît Hamon, le bûcheur modeste révélé par ses idées

Loin d’être méconnu du grand public, Benoît Hamon possède toutefois une carrière discrète. Carine Bécard dresse le portrait d’un homme politique révélé par ses idées.

Les objets connectés, une innovation pleine de promesse qu'il faut réguler

Benoît Hamon, enfin, a expliqué vouloir créer une seconde mouture de sa loi de consommation, axée sur le l'asymétrie fiscale des géants du numérique et sur la régulation des systèmes de type Uber.

Face à Damien Leloup, journaliste spécialisé dans les questions numériques pour Le Monde, Benoît Hamon a également réagi sur l'émergence des objets connectés. Des objets qui, utilisés à bon escient (comme pour l'aide aux personnes âgées par exemple), sont d'une réelle utilité. Mais dont l'utilisation, notamment au regard de la vie privée et des données stockées par ces objets, doit elle aussi être régulée, réfléchie.

Une semaine de vœux politiques

Nouvelle année oblige, la semaine politique de Laurence Peuron est peuplée de bons vœux, surtout ceux que se souhaitent les candidats à eux-même en vue de l'élection présidentielle.

REVOIR : la première partie intégrale de Questions politiques

REVOIR : Benoît Hamon face aux auditeurs

Les invités
Programmation musicale
  • IGGY POP

    "GARDENIA" INSTRU

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.