Le ministre de l'intérieur est l'invité de Questions Politiques d'Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Virginie Malingre (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

Gérard Collomb est ce dimanche l'invité de France inter
Gérard Collomb est ce dimanche l'invité de France inter © AFP / Jacques Demarthon

"Je suis....la France " : Le zapping politique de Laurence Peuron 

Le portrait de Gérard Collomb par Carine Bécard

Le service national universel doit être obligatoire

Le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, a jugé que le futur service national universel voulu par Emmanuel Macron devait être obligatoire, à rebours de déclarations de sa collègue des Armées, Florence Parly.  La ministre chargée du dossier a avancé vendredi que ce dispositif, appelé à être expérimenté en 2019, n'aurait probablement "pas un caractère obligatoire au sens où les gendarmes viendraient rechercher les réfractaires".  

Le fait que pendant que, pendant une période brève, tous les Français de quelque condition sociale qu'ils soient se retrouvent ensemble, franchement, c'est quand même pas mal

Le dispositif serait dédié aux filles et garçons de 18 à 21 ans sur une période d'un mois, soit 600.000 à 800.000 jeunes d'une classe d'âge.  Il suscite une perplexité grandissante dans les milieux militaires et éducatifs, notamment en raison des coûts d'une telle mesure qui pourraient s'élever à plusieurs milliards d'euros par an.  La commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat s'était alarmée dès juin 2017 d'un "projet de société, pas une nécessité de la Défense" évalué par ses soins à quelque 30 milliards d'euros sur cinq ans.

La Police de sécurité du quotidien

Gérard Collomb est revenu sur le lancement de la Politique de sécurité du quotidien, avec la création de 10 000 postes pour créer plus de liens avec la population dans les quartiers ciblés par ce dispositifs. 

Le cas Nicolas Hulot 

Il y a désormais 2 cas de ministres qui sont accusés d'atteintes sexuelles, pour lesquels la justice à classer sans suite : Gérald Darmanin et Nicolas Hulot. Le ministre de l'Intérieur prend leur défense. 

Pour Gérard Collomb,  

On ne peut pas se fonder sur la rumeur...on ne peut salir l’honneur d’un homme sans apporter des preuves. Ce sont toujours des faits anciens, il n’y a pas de preuves.

Faisant référence aux propos de la Marlène Schiappa sur la libération de la parole des femmes, Gérard Collomb estime que cela est nécessaire, que la future Police de sécurité du quotidien y sera particulièrement attentive. 

Mais concernant le cas Hulot, le ministre estime que "c’est à lépoque qu’il fallait aller jusqu’au bout de la plainte.  C’est ça qui me gêne". 

Dans quelques semaines viendra devant l'Assemblée nationale un projet de loi sur les violences sexuelles. 

Les migrants : "Accueillir moins pour accueillir mieux"

Il y a 30 000 personnes qui vivent à l’hôtel en région parisienne depuis 10 ans. La position d'Emmanuel Macron a évolué sur la questions des migrants. Le ministre de l'Intérieur estime que l'on ne peut pas accueillir les migrants "de manière exponentielle". Il signale l'augmentation du nombre de réseaux et de passeurs. "On a démantelé 300 réseaux de passeurs".

Il précise qu' en Allemagne sur 800 000 personnes accueillies, 300 000 ont été déboutées du droit d’asile. Il fait le lien entre ce type de décision et l'importance de l'extrême-droite en Allemagne. 

Il y a 99 députés d’extrême-droite ; il faut donc faire respecter la loi.. sinon ça génère  l’extrémisation des esprits.

Pour ce qui est de la France, "S_ur le mois de janvier de cette année, par rapport au mois de janvier de l'an dernier, on a éloigné +29% de personnes",_affirme le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Comment la police intervient-elle à Calais ? 

Revenant sur les modalités d'interventions des forces de police auprès des migrants à Calais, Gérard Collomb estime que les règles de déontologie ont été respectées. Selon lui l’intervention était proportionnée.

A Calais les gens sont animés par une chimère folle, passer en Grande-Bretagne, ils n’y arriveront jamais. 

Les sans-papiers dans les centres d’hébergement d’urgence

Gérard Collomb estime que dans les centres d'hébergement on trouve divers types de migrants :

  • Des réfugiés 
  • Des déboutés du droit d’asile
  • Des gens qui sont dans le ni ni, car on les a stockés, ils n'ont été  ni acceptés, ni éloignés… 
  • On ne veut pas les rejeter dans la rue, pendant le grand froid, on a mis des places supplémentaires

Certains pays posent problèmes par l'importance du nombre de réfugiés. Les Albanais 25% des places des demandeurs d’asile, la Guinée, +66% d’arrivées l’an denier, la Côte d’Ivoire + 112 %. 

Ce que je veux c’est que ceux que nous accueillons aient un avenir dans notre pays. Si c’est pour se retrouver dans ces cités où ils sont marginalisés et dans la misère, ce n'est pas une solution. Je ne me donne pas de chiffre pour objectif ; mais on ne peut pas avoir une augmentation exponentielle. 

Il y a  eu  100 000 demandes d’asile l’an dernier. Gérard Collomb rappelle que le dispositif d’asile est de 2 milliards d'euros, celui des hébergements d'urgence est aussi de 2 milliards.

Quel type de laïcité pour la France ? 

Gérard Collomb se dit attaché à l'esprit de la loi de 1905 sur la  liberté de croire, de pratiquer sa religion pourvu qu’elle ne trouble pas l’ordre public. Il convient que l'Etat doit intervenir dans la formation des imams, tout comme il est intervenu pour les aumôniers pénitentiaires par exemple. Il se réfère à sa propre expérience à Lyon, où il dit avoir réussi à rassembler la société.

Il faut un avenir d'ouverture pour la Corse

Revenant sur le voyage d'Emmanuel Macron en Corse, Gérard Collomb rappelle que la collectivité unique a beaucoup de pouvoir et doit l'exercer. Emmanuel Macron s'est dit prêt à faire réviser la Constitution, "à condition qu'il ne s'agisse pas seulement d'un affichage", précise Gérard Collomb. Selon lui, le président de la République, "Il est prêt à faire en sorte qu’on porte un véritable avenir d’ouverture pour la Corse" 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.