Jérôme Jaffré, politologue, chercheur associé au Cevipof, et Antoine Bristielle, chercheur en science politique, directeur de l'Observatoire de l'Opinion à la Fondation Jean Jaurès, sont les invités de "Questions Politiques" ce dimanche.

"L'auteur de la gifle remet en cause la démocratie représentative, en disant qu'Emmanuel Macron n'a pas été élu par l'ensemble de la nation" explique le politologue Jérôme Jaffré, interrogé dans "Questions Politiques" sur France Inter. "Sauf dans les dictatures" précise-t-il, "personne n’est jamais élu par l’ensemble de la nation". Antoine Bristielle relève que "les niveaux de défiance dans les institutions politiques sont beaucoup plus importants en France par rapport à nos voisins européens"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le directeur de l'Observatoire de l'Opinion à la Fondation Jean Jaurès rappelle qu’Emmanuel Macron "a été élu avec quasiment le deux tiers des voix". "Mais derrière, si vous enlevés les personnes qui n’étaient pas inscrits sur les listes électorales, celles qui se sont abstenus, celles qui ont voté blanc, qui ont voté pour Marine Le Pen, et celles qui ont voté pour Macron par défaut, il reste 6% du corps électoral." C’est pour l’une de ces raisons notamment qu’il peut être compliqué de mettre en place un certain nombre de mesures, en période de crise particulièrement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Concernant les élections régionales à venir, Antoine Bristielle évoque la percée du Rassemblement national dans plusieurs régions, comme le Grande Est, le PACA, la Nouvelle-Aquitaine."Il y a cinq régions qui sont potentiellement gagnables par le RN aux régionales" dit-il, "quand le seul projet est le fait de faire barrage au RN, cela ne pousse pas forcément les gens à aller voter."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Antoine Bristielle, directeur de l'Observatoire de l'Opinion, à la Fondation Jean Jaurès. © Radio France / Franceinfo
Les invités
  • Jérôme Jaffrédirecteur du Centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique (CECOP)
  • Antoine Bristiellechercheur en science politique, directeur de l’observatoire de l’opinion de la fondation Jean Jaurès
L'équipe