Le président de l’Assemblée nationale est l'invité de Questions Politiques. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Virginie Malingre (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a réagi ce dimanche à l'attaque au couteau perpétrée samedi soir dans un quartier fréquenté de Paris par un jeune homme d'origine tchétchène et revendiquée par le groupe État islamique. 

Dès l'annonce de l'attaque, François de Rugy avait fait part sur son compte Twitter de ses pensées pour les victimes et leurs proches et rappelé que "la sécurité de toutes et de tous est un combat permanent". 

Au micro d'Ali Baddou, il va plus loin et affirme que cet événement rappelle que le risque zéro n'existe pas et, s'il juge l'arsenal satisfaisant aujourd'hui pour lutter contre le terrorisme, le président de l'Assemblée nationale n'exclue pas qu'il faille un jour adapter de nouveau la loi aux batailles à mener.

Disant cela, le député défend l'action gouvernementale et pointe du doigt les critiques de la part de l'extrême-gauche notamment.

François de Rugy, méthodique mais transparent

Cela a souvent été dit, le président de l'Assemblée nationale, de par son parcours politique, manque d'éclat. Dans son portrait, Carine Bécard souligne le méthodisme avec lequel il entend réformer les institutions mais aussi son isolement au perchoir.

Comme le rappelle notre journaliste, François de Rugy avait pris l'engagement de rendre les clés de l'Assemblée à mi-mandat. Tiendra-t-il sa promesse ? Tout du moins, il assure qu'il procédera à un examen approfondi de son mandat à cette échéance.

Le zapping de Laurence Peuron

Légende du visuel principal:
François de Rugy, le président de l’Assemblée nationale, est l'invité de Questions Politiques © Radio France / Jacques DEMARTHON
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.