Guillaume Peltier, député de Loir-et-Cher et 1er vice-président Les Républicains, est l’invité de "Questions Politiques" ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Becard (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

La droite de Les Républicains ne se contentera pas d'une troisième place aux élections européennes qui ont lieu le 26 mai prochain. Invité de Questions politiques, le premier vice-président LR Guillaume Peltier a déroulé les ambitions de son parti pour le scrutin à venir. Mais comment la droite peut-elle aujourd'hui se distinguer, à la fois de La République en Marche et du Rassemblement national, qui sont tous les deux en tête des sondages en France ? 

Si le député du Loir-et-Cher balaie toute alliance avec l'extrême-droite, il oppose aussi les discours de la majorité à la volonté de son parti de redistribuer et remettre un ordre de priorité dans les compétences de l'Union européenne.

Guillaume Peltier s'est, au fil des années, positionné dans l'aile gauche de la droite. Une posture qu'on peut considérer comme à l'opposé de la ligne prônée par Laurent Wauquiez et renforcée par le choix de François-Xavier Bellamy comme tête de liste pour les élections européennes. Le député affirme pourtant qu'avec ce trio, LR est en train de recréer "une droite appétissante".

Une droite qui était sortie "profondément abîmée et divisée" après la défaite majeure de la présidentielle 2017. 

Le portrait de Guillaume Peltier

  • Légende du visuel principal: Guillaume Peltier sur le plateau de Questions politiques © Radio France
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.