Stéphane Le Foll, député socialiste de la Sarthe. Il est Ancien Ministre de l'Agriculture et porte-parole du Président Hollande.

Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll © Radio France

S'opposer à Emmanuel Macron

Le positionnement du PS "ni Macron, ni Mélenchon" est "plus que tenable, il est indispensable si on veut se reconstruire" estime Stéphane Le Foll.

Sur la fiscalité Stéphane Le Foll se dit en opposition : "Je suis contre l'ISF et contre le prélèvement forfaitaire unique". "Est-ce que j’espère que ça marche pas ? Non. Mais je suis contre car je pense que ce ne sont pas des bonnes mesures".

Les erreurs du passé... et du présent

Pour Stéphane Le Folle Benoît Hamon fait une erreur stratégique, "il l'a déjà faite à la présidentielle, il l'a refait maintenant, le socialisme historique et jauressien n'est pas sur la ligne de Jean-Luc Mélenchon".

Stéphane Le Foll distingue une "deuxième erreur stratégique" derrière le rapprochement Hamon/Mélenchon. Il raille "ceux qui ne pensent qu'au rassemblement avant de penser à l'identité de la force qui doit rassembler".

Pour l'avenir, "ce que j’ai dit au Conseil National, c'est qu'il vaudrait mieux que nous essayions de comprendre pourquoi Macron a gagné , cela nous aidera".

Manuel Valls est plutôt Clémenceau, je reste attaché à Jaurés. Quant à Le Drian il est au gouvernement, je crois qu’il n’a pas quitté le PS. Stéphane Le Foll trouve injuste qu'il suggère qu'avant Macron la France n'existait pas sur la scène internationale, injuste même vis-à-vis de sa propre action avec François Hollande.

L'avenir du PS

Sur la question de savoir comment un groupe socialiste existera à l’avenir, Stéphane Le Foll estime que la reconstruction prendra du temps.

"Aujourd’hui on est en difficulté, ça va prendre du temps. Il faut une stratégie, et ce qui prendra du temps fera gagner.. on en a pour jusqu’en 2019 au minimum. Le PS est mort ? non . C’est un beau patrimoine… une belle histoire et il faut qu’elle continue."

Qui sera à la tête du PS ?

Stéphane Le Foll ne s'interdit pas de penser qu'il pourrait prendre cette place.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.